Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Frédéric Rignault.

Publié par CDT (RC) Frederic Rignault sur 8 Février 2015, 08:40am

Catégories : #Portraits

Frédéric Rignault.

Frédéric Rignault a 48 ans, est marié et père d’une « grande » fille de 12 ans. Commandant dans la Réserve Citoyenne (Groupe Education-Jeunesse) depuis le mois de juin 2013, son insigne lui a été remis en septembre de la même année par le général Hervé Charpentier.

Frédéric travaille au sein du Groupe SPIE, où il gère les affaires internationales pour l’une des entités du groupe, dédiée aux métiers de l’informatique : SPIE Communications. Il est également Ambassadeur de SPIE auprès du monde de la Défense : « Ce point est très important pour moi. Je participe aux relations entre le ministère et notre entreprise, mais surtout pour mieux la faire connaître d’un côté et, de l’autre côté, proposer des emplois aux soldats, aux sous-officiers ou aux officiers sortant de l’Institution. Chaque année, notre groupe emploie entre 20 et 30 anciens militaires et nous sommes très fiers de contribuer à cette mission devenue essentielle avec les restructurations ».

Passionné par l’histoire en général et celle de notre pays en particulier, Frédéric a trouvé dans l’association Le Souvenir Français la possibilité d’exprimer cette passion : « En fait, depuis mon enfance, j’ai toujours été extrêmement attiré par la période napoléonienne et la Première Guerre mondiale. J’ai même voulu être historien. Le destin en a décidé autrement… En 2008, quand je suis devenu président du Comité d’Issy-les-Moulineaux de l’association puis Délégué général adjoint pour les Hauts-de-Seine, j’ai pu exprimer cette passion en développant des sites internet (www.souvenirfrancais-issy.com et www.souvenir-francais-92.org) et en élaborant des livres sur les carrés militaires et sur des témoignages d’anciens combattants. Il faut dire que j’ai été au départ aidé par un trio de généraux « de choc » : le général de brigade aérienne Jean-Claude Ichac, les généraux de corps aérien Michel Forget et Roland Glavany. L’armée de l’Air à Issy, cela n’a rien d incongru ! Cela m’a permis de découvrir des récits fabuleux, d’apprendre les destins d’hommes et de femmes que rien ne pouvait arrêter. De cet ancien de Diên-Biên-Phù, cité treize fois à l’ordre du CEFEO, ou de ce miraculé de la Seconde Guerre mondiale, passé devant un peloton d’exécution nazi !».

Dans le cadre de ces activités il fait la connaissance du lieutenant-colonel Patrice Fichet, pilier de l’ANORI (Association Nationale des Officiers de Réserve de l’Infanterie) qui lui présente le lieutenant-colonel (RC) Bertrand Bouchend’homme : « Ainsi, j’ai pu préparer mon projet puis rencontrer le lieutenant-colonel Moreilhon. Pendant près d’une saison, j’ai été invité aux Lundis du Gouverneur. Cela me laissait le temps d’apprécier la qualité des rencontres et de valider mon engagement ! ».

Aujourd’hui, dans le cadre de la Réserve Citoyenne, il continue bien entendu son engagement pour le Devoir de Mémoire, travaille à la reconversion de militaires et participe à de nombreuses manifestations comme la Journée Nationale de la Réserve (avec le capitaine de corvette (RC) Edith Rozier-Robin), le don du sang du 14 juillet ou toute autre activité selon les aléas de son agenda. « Et puis, je gère en collaboration avec le lieutenant-colonel Philippe Richard, ce site internet que vous êtes en train de lire ! ».

Alors bonne lecture !

Commenter cet article

Archives

Articles récents