Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Les troupes de marine.

Publié par CDT (RC) Frederic Rignault sur 25 Mai 2015, 18:37pm

Catégories : #Unités militaires

Les troupes de marine.

Les troupes de marine ont été constituées pour tenir garnison outre-mer. Ses soldats se fédèrent autour d'un symbole unique, l'ancre d'or. Leur vocation naturelle est de servir outre-mer et à l'étranger.

Constituées à l'origine pour tenir garnison outre-mer, les troupes de marine y ont acquis une culture d'ouverture au monde. En outre, les missions lointaines ont exigé de cette arme qu'elle couvre des domaines de spécialités variés (combat de l'infanterie et des blindés, feux d'appui, communications...) dont l'exercice, aujourd'hui, se renforce d'une expérience ancienne de la professionnalisation.

Transcendant la notion de maîtrise de techniques militaires, les troupes de marine se fédèrent autour d'un symbole unique, l'ancre d'or, marque d'un style propre dont les traits essentiels sont :

  • une fraternité d'arme, état d'esprit entretenu par des rapports humains simples et chaleureux entre compagnons d'arme,
  • une faculté d'adaptation aux situations les plus insolites, véritable style de vie, produit de l'histoire et d'expériences opérationnelles réitérées,
  • un "humanisme militaire", culture de l'autre perpétuant notamment cette aptitude à nouer des contacts avec les populations les plus diverses et à gagner leur confiance. Ces valeurs identitaires fortes donnent son sens à l'engagement des marsouins et des bigors et fondent toujours la vocation naturelle des troupes de marine au service Outre-Mer et à l'étranger.

Unités composant les troupes de marine :

Le régiment de marche du Tchad (RMT) de Meyenheim.

Le régiment d'infanterie chars de marine (RICM) de Poitiers.

Le régiment d'infanterie de marine du Pacifique-Nouvelle-Calédonie (RIMaP-NC) de Nouméa.

Le régiment d'infanterie de marine du Pacifique-Polynésie (RIMaP-P) de Papeete.

Le 1er régiment d'artillerie de marine (1er RAMa) de Châlons-en-Champagne.

Le 1er régiment de parachutistes d'infanterie de marine (1er RPIMa) de Bayonne.

Le 1er régiment d'infanterie de marine (1er RIMa) d'Angoulême.

Le 11e régiment d'artillerie de marine (11e RAMa) de Saint-Aubin-du-Cormier.

Le 2e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (2e RPIMa) de Pierrefonds (Réunion).

Le 2e régiment d'infanterie de marine (2e RIMa) du Mans.

Le 21e régiment d'infanterie de marine (21e RIMa) de Fréjus.

Le 3e régiment d'artillerie de marine (3e RAMa) de Canjuers.

Le 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne.

Le 3e régiment d'infanterie de marine (3e RIMa) de Vannes.

Le 5e régiment interarmes d'outre-mer (5e RIAOM) de Djibouti.

Le 6e bataillon d'infanterie de marine (6e BIMa) de Libreville (Gabon).

Le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres.

Le 9e régiment d'infanterie de marine (9e RIMa) de Cayenne (Guyane).

Le 33e régiment d'infanterie de marine (33e RIMa) de la Martinique.

L'école militaire de spécialisation de l'outre-mer et de l'étranger (EMSOME) de Rueil-Malmaison.

Droits : Armée de Terre 2012 et crédit photo Sirpa Terre.

Commenter cet article

Archives

Articles récents