Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


In memoriam : Alexis Guarato.

Publié par CDT (RC) Frederic Rignault sur 2 Décembre 2015, 21:57pm

Catégories : #Communiqués

In memoriam : Alexis Guarato.

Le général de corps d’armée Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris, informe la Réserve Citoyenne des honneurs militaires qui seront rendus au sergent chef Alexis Guarato, le jeudi 03 décembre 2015 en l’Hôtel national des Invalides.

Le 13 octobre 2014, engagé au nord du Mali près de Tessalit, le véhicule à bord duquel le sergent-chef Guarato se trouvait a sauté sur une mine. Grièvement blessé, il a aussitôt été rapatrié vers l’hôpital d’instruction des armées (HIA) Percy de Clamart où il a succombé à ses blessures dans la nuit du 25 au 26 novembre 2015.

Il appartenait du commando parachutiste de l’air n°10 basé à Orléans-Bricy (Loiret).

Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux proches sera présidée par le général d’armée aérienne André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air, à l’Hôtel national des Invalides à 10h00.

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III entre 09h45 et 09h55 le jeudi 03 décembre.

En cette circonstance, le général de corps d’armée Bruno Le Ray invite le plus grand nombre de nos concitoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec le sergent-chef Alexis Guarato, par une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III à partir de 09h30.

Sur son blog nommé Secret Défense et lié au journal L’Opinion, le journaliste Jean-Dominique Merchet, bien connu du monde des armées a écrit ceci :

« Le pseudo d’Alexis Guarato était « Giro ». Né le 28 mai 1980 à Metz, il a servi la France durant près de quinze ans. Il s’était engagé dans l’armée de l’Air en 2001, comme militaire du rang (MTA) spécialiste des matériels de télécommunication et sert d’abord au sein de l’escadron des systèmes d’information et de communications de la base de Metz. En 2007, il intègre les Forces spéciales Air au sein d’un groupe action du CPA-10 à d’Orléans-Bricy, avec lequel il participe à de nombreux détachements opérationnels : Djibouti, Afghanistan en 2008-2009, Côte d’Ivoire (où il se distingue lors de l’investigation d’une maison tenue par des miliciens armés retenant des otages), Burkina Faso (où il est félicité pour son action auprès du service médical confronté à un afflux massif de blessés graves).

De nouveau engagé du 11 mars au 29 juillet 2014 dans l’opération Sabre, « il se distingue lors d’une manœuvre d’infiltration et d’encerclement de nuit d’un groupe terroriste qui permet la libération de cinq otages après deux heures de combat sous un feu nourri. Il est une nouvelle fois cité pour son action dans la nuit du 21 au 22 juillet lors d’une opération visant à capturer un chef terroriste ».

Une nouvelle fois engagé au Mali et au Niger du 31 juillet au 14 octobre 2015, son véhicule saute sur une mine antichar le 13 octobre au cours d’une mission de reconnaissance motorisée à 50 kilomètres à l’est de Tessalit. Grièvement blessé, il est évacué avec ses compagnons d’armes vers l’hôpital de Gao puis rapatrié en métropole le lendemain. Il a finalement succombé à ses blessures le 26 novembre 2015. »

Commenter cet article

Archives

Articles récents