Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Les Conférences de la RC : thème du mardi 9 février 2016.

Publié par CDT (RC) Frederic Rignault sur 8 Février 2016, 09:12am

Catégories : #Conférences RC

"Le lion au serpent", sculpture de Barye (1833), emblème de la DPSD.
"Le lion au serpent", sculpture de Barye (1833), emblème de la DPSD.

Le mardi 9 février 2016 se déroulera la Conférence de la Réserve Citoyenne qui aura pour thème la présentation de la DPSD.

Histoire.

Après la Seconde Guerre mondiale, trois services de sécurité cohabitent. La sûreté navale est reconstituée en septembre 1944. La sécurité de l’air est reformée en février 1945. Enfin, le 30 janvier 1946, le général de Lattre de Tassigny, chef d’état-major de l’armée de terre, créé le Service de Sécurité Militaire (SSM), dirigé par le commandant Bonnefous. Ces trois services sont fusionnés le 31 janvier 1948 en un unique Service de sécurité des forces armées (SSFA), dirigé par le colonel André Sérot.

Ce service est chargé de « prévenir l’espionnage et les propagandes sensibles au moral et à la discipline dans les forces armées ; de protéger le secret militaire ; de participer à la protection des points sensibles militaires ; de prévenir le sabotage dans les forces armées, services et établissements dépendant du ministre des forces armées ». Le SSFA prend par la suite plusieurs noms au gré des restructurations pour devenir le 20 novembre 1981 la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense (DPSD), chargée de « coordonner les mesures nécessaires à la protection des renseignements, objets, documents ou procédés intéressant la Défense, au sein des forces armées ou des organismes qui lui sont rattachés ainsi que dans les entreprises titulaires de marchés classés de Défense nationale passés par le ministère de la Défense ».

En 2007, la révision du décret et des arrêtés du 29 novembre 2001 désigne officiellement la DPSD comme service de renseignement. L’année suivante, elle intègre la communauté du renseignement avec la création du Conseil national du Renseignement.

Présentation.

Aujourd’hui, la DPSD est « le service de renseignement dont dispose le ministre de la Défense pour assumer ses responsabilités en matière de sécurité du personnel, des informations, du matériel et des installations sensibles ». La DPSD tire sa légitimité de sa subordination directe au ministre et de sa connaissance du milieu de la Défense, dont elle fait partie.

Sa mission principale est la contre-ingérence de la Défense. La DPSD identifie et évalue l’ensemble des risques et menaces à l’encontre des acteurs de la communauté de la Défense. Sa devise est « Renseigner pour protéger ».

Ce service emploie plus d'un millier de personnes.

Source : Ministère de la Défense – Encyclopédie Wikipédia.

Commenter cet article

Archives

Articles récents