Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


La 3e brigade légère blindée.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF - CDT Rignault sur 9 Mai 2016, 21:02pm

Catégories : #Unités militaires

La 3e brigade légère blindée.

"Un seul but, la victoire"

La brigade est l’héritière des traditions de la 3e division d’infanterie algérienne (3e DIA) créée le 1er mai 1943 à Constantine, sous le commandement du général de Goislard de Monsabert. Elle s’illustre particulièrement dans la campagne de Tunisie de novembre 1942 à avril 1943. Elle a ensuite combattu en Italie (1944) avec les batailles du Belvédère, de Garigliano, de Rome et de Sienne, en France (1944) lors des batailles en Provence, au Jura, dans les Vosges, en Alsace, et en Allemagne (1945).

En 1951, la 3e division est reconstituée au sein des forces françaises en Allemagne. Elle devient 3e division blindée en 1978 puis est dissoute en 1991.

La 3e brigade mécanisée est créée à Limoges en 1999, dans le cadre de la refondation de l’armée de Terre.

Implantation.

État-major de la 3e brigade légère blindée

Hôtel des États-majors

31, cours Sablon

63 000 Clermont-Ferrand

La 3e brigade mécanisée est implantée au pied du Puy-de-Dôme, avec un état-major à Clermont-Ferrand.

Mission – Composition – Matériel.

Mission.

L'état-major a pour mission de préparer l'engagement de la brigade dans un contexte interarmes, national et multinational. Sa vocation opérationnelle le conduit à être régulièrement projeté en opérations extérieures : Côte d'Ivoire en 2008, Kosovo en 2009 et Afghanistan en 2010. Il remplit également des missions sur le territoire national dans le cadre du plan Vigipirate et des missions de secours et d'assistance aux populations.

Composition.

La 3e BM est forte d'environ 5.000 militaires et civils ainsi que de 650 réservistes. Elle est constituée de cinq formations de niveau régimentaire :

  • Le 1er régiment d'infanterie de marine d'Angoulême.
  • Le 92e régiment d'infanterie à Clermont-Ferrand.
  • Le 126e régiment d'infanterie à Brive-la-Gaillarde.
  • Le 68 e régiment d'artillerie d'Afrique à la Valbonne.
  • Le 31e régiment du génie à Castelsarrasin.

et de 4 unités élémentaires spécifiques :

  • La 3e compagnie de commandement et de logistique (3e CCT), implantée aux côtés de l’état-major.
  • L’escadron d’éclairage et d’investigation n°3 (EEI3), implanté à Angoulême.
  • La batterie de renseignement de la brigade n°3 (BRB 3), implantée à La Valbonne.
  • Le centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM), implanté à Angoulême.

Matériel.

La brigade est dotée de matériel moderne et performant, qui répond aux exigences des théâtres d'opérations actuels :

  • VBCI (véhicule blindé de combat d'infanterie)
  • VAB (véhicule de l'avant blindé)
  • CAESAR (camion équipé d'un système d'artillerie)
  • MISTRAL (missile transportable anti-aérien léger)
  • DRAC (drône de reconnaissance au contact)
  • AMX 10 RC (blindé à roues équipé d'un canon de 105mm)
  • EBG (engin blindé du génie)

La 3e brigade mécanisée est numérisée depuis septembre 2008. Le PC de la brigade planifie et conduit les opérations avec le système d'information SICF et les régiments sont équipés de systèmes d'information régimentaire (SIR). Ces dispositifs ainsi que leurs équivalents américains ont été utilisés parallèlement en Afghanistan.

Emploi – Formation.

La vocation opérationnelle de la brigade implique l’acquisition de savoir-faire variés et complémentaires entre les unités qui la composent : génie, infanterie, artillerie, transmission, cavalerie, renseignement. Son contrat opérationnel l’amène à remplir des missions sur le territoire national et à l’étranger ; à suivre en continu un entraînement général et spécifique, et à servir sur des matériels adaptés aux difficultés des théâtres d’opération.

La numérisation de l’espace de bataille a conduit la brigade à former ses hommes quotidiennement aux procédures de communication via les nouveaux systèmes d’informations. Cette dimension numérique tient une place de plus en plus prépondérante dans le fonctionnement de la brigade en métropole et à l’étranger.

La brigade offre également de multiples parcours aux jeunes, ponctués par des cycles de formation qui leur permettent d’être constamment en phase avec les avancées technologiques de notre armée.

Droits : Armée de Terre

Commenter cet article

Archives

Articles récents