Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Le CEMAT et ses attributions.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF - CDT Rignault sur 4 Août 2016, 08:54am

Catégories : #Unités militaires

Le CEMAT et ses attributions.

Le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), autorité hiérarchique secondée par le major général de l’armée de Terre (MGAT), commande l’armée de Terre.

Le CEMAT dispose d’un adjoint (le MGAT), d’un état-major (l’EMAT) et de trois grands subordonnés :

  1. Le DRHAT qui porte la fonction ressource humaine en charge du recrutement, de la formation, de la gestion du personnel militaire Terre et de sa masse salariale ;
  2. Le COM FT qui porte la fonction formation interarmes et entraînement des forces en préparation à leur engagement ;
  3. Le DC SIMMT qui porte la fonction maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres.

Le CEMAT dispose d’un cabinet pour la réalisation des missions qui lui sont dévolues, notamment en matière de chancellerie et de stratégique politique.

Le CEMAT dispose en outre du conseil permanent de la sécurité aérienne de l’armée de Terre, du secrétariat permanent du conseil de la fonction militaire de l’armée de Terre et du conseil de la Légion étrangère.

Le CEMAT, secondé par le MGAT, s’appuie sur trois comités pour élaborer la stratégie et conduire l’activité de l’armée de terre :

  1. Le comité stratégique (COSTRAT) réunit le directeur des ressources humaines (DRHAT), le commandant des forces terrestres (COM FT) et le directeur de la maintenance terrestre (DC SIMMT) qui participent à la définition de la ligne stratégique de l’armée de Terre ;
  2. Le comité de commandement (COCOM) réunit, en plus du COSTRAT et de l’inspecteur de l’armée de Terre (IAT), l’IGA-T, les officiers généraux de « niveau corps d’armée », les cinq commandants de zone Terre (COM ZT) et les généraux de corps d’armée en poste à l’extérieur de l’armée de Terre ; ils participent au commandement de l’armée de Terre en partageant l’information et leurs avis avec le COSTRAT pour assurer la cohérence de l’action ;
  3. Le comité exécutif (COEX) regroupe, autour du COSTRAT, de l’IAT et des généraux sous-chefs de l’EMAT, les treize généraux de « niveau division » en charge des commandements capacitaires de l’armée de Terre ; chargés de conduire l’action de chacun dans un domaine, ils s’assurent de la cohérence d’ensemble, rendent compte de leur action devant le COSTRAT, notamment en s’appuyant sur un contrôle de gestion rénové et proposent les mesures d’adaptation.

Le CEMAT s’appuie également sur un échelon de commandement zonal, les commandants de zone Terre (COM ZT), pour l’exercice de ses prérogatives et responsabilités organiques.

Enfin, le CEMAT est assisté par deux organismes qui lui sont directement rattachés :

  • Inspection de l’armée de Terre

Structure pluridisciplinaire et permanente, l’inspection de l’armée de Terre (IAT) s’assure, au profit du chef d’état-major de l’armée de Terre qu’elle conseille, que les ordres, directives et orientations sont bien mis en œuvre par les formations et organismes de l’armée de Terre.

La mission de l’IAT comprend trois dimensions : le contrôle, le conseil et l’écoute-information. Son action s’étend à tous les niveaux hiérarchiques, en privilégiant toutefois les régiments qui constituent le cœur des forces. Elle interagit régulièrement avec l’inspection des armées (IdA), dont le périmètre d’intervention couvre les opérations, les organismes interarmées et les bases de défense. L’IAT offre au CEMAT les capacités d’inspection et d’audit dont il a besoin pour l’exercice de ses responsabilités.

  • Service d’information et de relations publiques de l’armée de Terre

Le SIRPAT a pour rôle de :

  1. Valoriser l'image de l'armée de Terre afin de favoriser un recrutement qualitatif et quantitatif et de faire connaître au grand public l'organisation, les missions, les moyens en personnel et en matériel ;
  2. Informer le personnel de l’armée de Terre par le biais de différents supports de publication ;
  3. Coordonner les actions de communication des différents organismes ou commandements de l'armée de Terre.

Le chef du SIRPA Terre est également conseiller en communication du CEMAT.

Le 15 juillet 2014, en conseil des Ministres, le général de corps d’armée Jean-Pierre BOSSER est élevé au rang et appellation de général d’armée et nommé chef d’état-major de l’armée de Terre à compter du 1er septembre 2014.

Droits : Ministère de la Défense.

Commenter cet article

Archives

Articles récents