Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Au Contact : le COM ALAT.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF - CDT Rignault sur 4 Septembre 2016, 17:07pm

Catégories : #Unités militaires

Au Contact : le COM ALAT.

L’armée de Terre exploite plus de la moitié des hélicoptères de l’État français et les deux tiers des appareils à voilure tournante des armées. Elle tient donc une place prépondérante dans les instances interministérielles et interarmées traitant de cette capacité majeure pour le succès des opérations militaires modernes.

Tout en conservant son rôle d’expertise de l’armée de Terre en matière d’intervention à partir de la 3e dimension, le COM ALAT devient une structure opérationnelle assurant la cohérence du continuum formation, entraînement et préparation à la projection de l’ALAT. Il intègre la 4e brigade d’aérocombat (BAC), nouvelle unité de combat intégrant un état-major interarmes, une compagnie de transmissions et trois régiments d’hélicoptères de combat. La 4e BAC est créé le 5 juillet à Clermont-Ferrand.

Mission.

Le COM ALAT assure la maîtrise de la 3e dimension pour l’armée de Terre. Il contribue à garantir la cohérence capacitaire du « milieu aéroterrestre » et valorise ainsi la place de cette composante en interarmées. En qualité de tête de chaîne de l’aéronautique de l’armée de Terre, il est responsable de la mise en œuvre opérationnelle du maintien en condition opérationnelle aéronautique et est exploitant de tous les aéronefs de l’armée de Terre.

Organisation.

Le COM ALAT est constitué :

  • d’un état-major à la fois opérationnel et expert de la 3e dimension de l’armée de Terre ;
  • de l’école de l’ALAT comprenant cinq organismes de formation dont les cursus sont déterminés en liaison avec l’ECIA (l’école de pilotage de Dax, l’école de combat du Luc, les centres de formation Tigre de l’EFA, du CFA PTL, ainsi que le CFIA NH 90) ;
  • de la 4e BAC à vocation interarmes, dotée d’une structure de commandement tactique capable d’accueillir et de faire manœuvrer des unités interarmes de contact, de trois régiments d’hélicoptères de combat et d’une compagnie de commandement et de transmissions. Elle disposera d’un groupe d’adaptation à l’aérocombat (GAAC), pour l’intégration d’unités du 1er champ et le concours auprès des unités du 2e champ ;
  • d’une structure de maintenance dédiée (9e BSAM), constituant le magasin central des rechanges aéronautiques et possédant une capacité de maintenance opérationnelle ;
  • d’un détachement d’avions d’aide au commandement.

Chiffres clés.

  • 4 369 hommes et femmes ;
  • 329 hélicoptères ;
  • 8 implantations principales.

Droits : Armée de Terre

Commenter cet article

Archives

Articles récents