Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Solidarité Défense.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 15 Janvier 2017, 16:48pm

Catégories : #Associations

Solidarité Défense.

Une association née du besoin des armées.

 

10 Novembre 1994 : des contingents de l’armée française sont présents en ex-Yougoslavie et au Liban. Nos armées comptent de nombreux tués et blessés dont on parle peu dans les médias. Ils connaissent à leur retour, des situations difficiles, parfois dramatiques, toujours douloureuses.

 

Sous le ministère de François Léotard, Ministre de la Défense et de l’amiral Lanxade, chef d’état-major des armées, aboutit un projet lancé par plusieurs hautes autorités du ministère de la Défense, du monde politique, économique et littéraire, l’association Solidarité Défense voit le jour. Créer une structure dédiée à l’aide des soldats français blessés, aux familles endeuillées par la mort d’un soldat en opération ou en service commandé, et plus globalement, au soutien des forces françaises engagées en Opérations Extérieures (OPEX), de plus en plus fréquentes.

 

Concrétisé la veille des célébrations du 11 novembre, le projet est de réunir des militaires et des représentants de la société civile dont l’armée est l’émanation. Une société qui va pouvoir exprimer son soutien actif à ceux qui, sous l’uniforme et sous tous les cieux, accomplissent un devoir et remplissent des missions où le danger, y compris le risque suprême, est omniprésent. Les fondateurs entendent substituer la passivité à l’expression concrète de l’intérêt des Français pour leur armée et ceux qui y servent, dans tous les sens du terme. Solidarité Défense, dont le nom lui-même est un programme, veut en être l’une des plus parfaites des expressions.

 

L’émanation de la société civile au service des soldats de France.

 

Dans cet esprit, le groupe des fondateurs réunit plus d’une quinzaine de personnalités civiles et militaires. Des présidents de sociétés, des hauts fonctionnaires, des parlementaires, d’anciens ministres et sénateurs, des membres du Conseil d’Etat, des académiciens français, des militaires, des épouses enfin, qui expriment l’indispensable sensibilité féminine qui se révèle capitale dans Solidarité-Défense.

La présence sur le terrain précède l’action partout où est engagée l’armée française.

 

Dès la création de l’association, à la fin de 1994, ses représentants se rendent sur les théâtres d’opération où sont engagées les forces françaises afin de prendre conscience de la réalité des problèmes et de rencontrer ceux qui pourraient être l’objet de ses soins.

 

Plusieurs centaines de dossiers sont pris en compte depuis la création de Solidarité Défense. Ils concernent aussi bien un caporal-chef blessé en Afghanistan que la veuve d’un maître-principal décédé au cours d’un accident, qu’un sous-officier blessé par balle en Bosnie, la veuve d’un capitaine tué au cours d’un saut en parachute ou celle d’un gendarme du GIGN décédé dans un accident d’hélicoptère. Le comité des aides étudie les dossiers pour apporter l'aide appropriée qui est parfois financière.

 

Autre action, l’aide morale, par la présence et l’écoute, les visites à l’hôpital ou à domicile, les conseils juridiques ou administratifs, les encouragements, le lien permanent, tout cela représente l’aide individuelle, au soldat, sous-officier ou officier et à sa proche famille dans la durée.

 

Solidarité-Défense sollicite les médias et les autorités, notamment les élus de la Commission de la Défense Nationale. Plus de vingt parlementaires et une quarantaine de Conseils régionaux et généraux manifestent leur adhésion aux principes de Solidarité Défense et lui apportent une aide concrète.

 

Le soutien des militaires en OPEX.

 

L’une des actions les plus connues de Solidarité-Défense est la traditionnelle confection du colis de Noël destiné aux militaires en OPEX. Les bénévoles de l’association préparent chaque année environ 12.000 colis. Ils y mettent également un dessin d’enfant de toutes les écoles de France. Les armées acheminent ces colis sur les théâtres d’opération (Balkans, Moyen-Orient, Afghanistan, Côte d’Ivoire.…). Autres colis, ceux dit " du blessé " destinés aux militaires de tout grade atteints dans leur intégrité physique au cours des opérations et à leurs familles. Cette action s’inscrit dans un ensemble lié au ministère de la défense en étroite liaison notamment avec l’Action Sociale du ministère de la défense (ASD) et les cellules d’aide aux blessés de chaque armée.

 

Les présidents successifs.

 

A sa création, Monsieur Jean-François Deniau est élu président de l'association.

 

En 2001, l’amiral Jacques Lanxade, ancien chef d’état-major des armées et, jusqu’en 1999, ambassadeur de France en Tunisie lui succède à la présidence de Solidarité Défense.

 

Depuis le 26 Mai 2016, Solidarité Défense compte une présidente. Première spationaute française, ancienne ministre et actuelle Directrice de l'Universcience, Mme Claudie Haigneré prend la tête de l'association à la suite de l'Amiral.

 

 

Sources :

 

  • Encyclopédies Larousse et Wikipédia.
  • Ministère de la Défense pour le logo.
  • Site internet de Solidarité Défense : www.solidarite-defense.org

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents