Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Et par sainte Cécile, vive la musique!

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 24 Juin 2017, 18:41pm

Catégories : #Actualités

Et par sainte Cécile, vive la musique!

A la demande du chef de corps le colonel Brosseau, des musiques de l'armée de Terre, notre camarade le CDT (RC) Philippe de Lestrange à réalisé un tableau d'après un cahier des charges établi en équipe.

 

La remise officielle du tableau s’est déroulée le 7 juin 2017 à l’occasion d’une cérémonie aux couleurs à Satory. Voici l’ordre du Jour n°1 du colonel Stéphane Brosseau, commandant les musiques de l’armée de Terre.

 

« Officiers, sous-officiers, militaires du rang et personnel civil du commandement des musiques de l’armée de Terre, mais aussi musiciens des fanfares, mélomanes, musiciens de cœur, ce jour du 7 juin 2017 est mémorable, car aujourd’hui, notre musique de l’armée de Terre a un visage, celui de notre sainte patronne, Cécile.

 

A l’instar de tous les militaires, dont le saint patron fédère les soldats selon leur arme d’origine, les musiciens de l’armée de Terre font corps autour de sainte Cécile.

 

J’ai souhaité l’incarner, la rendre présente parmi nous, pour que notre cœur batte à l’unisson, que notre service soit toujours inspiré par cette muse, de façon heureuse, artistique, sensible, puissante et belle, ou délicate et fine.

 

C’est pourquoi j’ai demandé à un artiste, un peintre aux armées, Philippe de Lestrange, commandant de la Réserve citoyenne, de bien vouloir retranscrire par l’image ce que représente sainte Cécile pour nous, mais aussi que nous figurions sur l’icône de cette muse pour l’entourer de ce que nous sommes, afin de signifier le service collectif par l’art, la bonne harmonie de dons individuels, qui, associés à la rigueur, au travail, à la discipline et à l’inspiration, donnent un ensemble harmonieux.

 

Pour cela, Philippe de Lestrange a tenu à ce que nous soyons associés à la conception de cette œuvre, pour qu’elle nous ressemble vraiment. Je lui sais gré de cette délicate attention.

 

Ainsi, nous pouvons tous nous retrouver dans cette toile :

 

Notre inspiration vient de nos trois couleurs, elles nous enveloppent et nous animent, que nous soyons en concert, en opération, solistes, en quatuor ou en pupitre.

 

Nous avons des fonctions parfois traditionnelles et très caractéristiques de ce que nous sommes : sous les feux de la rampe, un tambour-major évolue, nous jouons sous la direction d’un chef de musique, dont la main est orientée vers la muse, mais dont la baguette dirige avec précision les musiciens ; la scène avec un orchestre d’harmonie et un quatuor est encadrée d’instruments typiques et spécifiques (tambour, soubassophone, etc.), d’une tenue de combat et d’une épaulette d’or.

 

Cette toile est vivante : elle signifie plus que ce qu’elle est ; au travers d’elle, nous voyons tous ceux qui collaborent avec nous dans cette belle mission au service de l’armée de Terre par la musique ; nous voyons aussi tous nos anciens, qui nous ont précédé, et dont le sacrifice de beaucoup doit être dans nos mémoires, car la flamme de leur âme brûle toujours sous l’Arche immense des gloires de la France.

 

Après m’avoir été confiée par son créateur, devant le mat de nos couleurs, cette toile prendra une place de choix dans notre salle d’honneur ; elle est digne d’être honorée quand nous entrerons dans ce lieu, car par elle, nous pensons à nos camarades musiciens-militaires, mais aussi à tous ceux qui, depuis cinq siècles, ont servi les armes de la France par la musique.

 

Nous associons à cette toile un hymne, une marche et un texte de tradition, composés, arrangés ou rédigé par nos musiciens.

 

Puisse sainte Cécile garder et alimenter la flamme qui brûle en nous.

 

Et par sainte Cécile, vive la musique ! »

 

 

Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!
Et par sainte Cécile, vive la musique!

Commenter cet article

Archives

Articles récents