Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Général Roland Glavany : le baron des Mach.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 1 Août 2017, 13:07pm

Catégories : #Mémoire

Général Roland Glavany : le baron des Mach.

Né le 22 août 1922 à Nantes, Roland Glavany est reçu en juin 1940 à l’Ecole de l’Air. Il refuse de subir l’occupation allemande, s’enfuit, s’évade par l’Espagne. Il rejoint l’Afrique du Nord, refuse de partir aux Etats-Unis pour compléter sa formation de pilote et demande à être incorporé dans l’unité parachutiste la plus proche. Il est envoyé à Staouéli, à l’ouest d’Alger, au 1er bataillon de choc, nouvellement créé, et commandé par le commandant Gambiez.

 

Il participe à trois débarquements : en Corse, en 1943, à l’île d’Elbe et en Provence l’année suivante. Le 1er bataillon de choc est intégré à la 1ère Armée française du général de Lattre. Suivront la campagne de France, de Toulon à Colmar, puis l’entrée en Allemagne et la chute de Sigmaringen. Il est blessé à plusieurs reprises.

 

Il rejoint l’Armée de l’air en 1945. La chasse, puis la reconnaissance et, en 1948, il suit un stage à « sup aéro » qui lui ouvre les portes du Centre d’Essais en Vol en 1950. Il y sera pilote de Vautour avant d’entrer chez Marcel Dassault, comme chef pilote, en 1955. Pendant quatre ans, il se consacre aux Mirages, et sera le premier pilote en Europe à voler à Mach 2, en vol horizontal, le 24 octobre 1958, sur « Mirage III ».

 

Entre la fin 1958 et 1960, il participe à la guerre d’Algérie. Par la suite, il entre à l’Etat-major, l’Ecole Supérieure de guerre aérienne, et assure les commandements des bases de Bordeaux, Istres et Mont-de-Marsan.

 

Nommé général, Roland Glavany dirige les Ecoles de l’Armée de l’air et passe en 2e section en 1978. Peu après sa retraite, il « rempile » et s’occupe jusqu’en 1983 de l’Office Français d’Exportation de Matériel Aéronautique puis accepte la présidence de plusieurs associations dont celles de Rhin-et-Danube, les Ailes Brisées, du Comité du Souvenir français d’Issy-Vanves.

 

Grand’Croix de la Légion d’honneur, Roland Glavany a rendu son âme à Dieu au mois de janvier 2017, suivant de quelques jours son épouse dans l’au-delà.

 

Dans les textes qui suivent, publiés en deux parties, le général Glavany raconte sa guerre d’Algérie, sans regrets, sans amertume. Lucide.

 

 

CDT (RC) F. RIGNAULT

Commenter cet article

Archives

Articles récents