Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


Saint-Michel 2018.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 4 Septembre 2018, 13:03pm

Catégories : #Actualités

Saint-Michel 2018.

La Saint-Michel 2018 se déroulera le samedi 29 septembre à Paris.

 

A l’initiative de la 11e brigade parachutiste, elle rassemblera les parachutistes des trois armées. Elle a pour objectif de commémorer le 70e anniversaire de la consécration de Saint-Michel comme patron des paras. Une messe sera célébrée en l’église Saint-Louis des Invalides à 9h30, suivie d’une cérémonie militaire sur le champ de mars à 11h30 et d’un largage de parachutistes à 12h00. Les anciens paras qui souhaiteraient être présents sur les rangs devront se faire connaître auprès de leur amicale ou association.

 

Saint-Michel.

5 juin 1944. Les hommes du 2e  régiment de chasseurs parachutistes/4e régiment du Special Air Service (2e RCP/4e SAS) se préparent à sauter sur la Bretagne occupée. L’aumônier du régiment remet alors à chaque parachutiste une petite médaille à l’effigie de Saint-Michel, l’archange venu du ciel pour terrasser le dragon, représentation biblique de Satan.

Parachutés le 6 juin, les hommes du 2e RCP rejoignent les 3000 résistants du maquis de Saint-Marcel, un petit village du Morbihan. Repliés dans la campagne bretonne, les SAS adoptent la tactique de guérilla des maquisards et harcèlent l’ennemi à chaque occasion favorable. Dans la dureté des combats pour la Libération, le médaillon de Saint-Michel devient leur signe de ralliement.

En février 1945, l’aumônier du corps français de l’Air propose que Saint-Michel devienne le saint-patron de tous les parachutistes. L’idée est reprise en 1948 par le Père Jego, aumônier des troupes aéroportées. Lors de la célébration d’une messe devant un bataillon parachutiste en partance pour l’Indochine, il termine son homélie par ces mots : « Et par Saint-Michel, vive les parachutistes ».

L’idée s’impose et le 29 septembre 1949, en pleine guerre d’Indochine, la première Saint-Michel est célébrée en la cathédrale d’Hanoï (Vietnam) devant les hommes du 3e bataillon colonial de commandos parachutistes, du 1er régiment de chasseurs parachutistes et du 1er bataillon étranger de parachutistes.

Fêtée depuis par tous les régiments parachutistes de l’armée de Terre, la Saint-Michel est l’occasion de se rassembler, toutes armes confondues, autour des valeurs et des traditions propres à la spécialité parachutiste.

 

 

Sources :

  • Crédit photographique : www.camps-parachutistes.org
  • Revue de l’association « Union Nationale des Combattants » : La Voix du Combattant.
  • Explications sur Saint-Michel issue du site du Ministère des Armées : www.defense.gouv.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents