Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris - Actualités du Gouverneur : https://www.facebook.com/GouvmiliParis


La 6e brigade légère blindée.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 29 Novembre 2018, 21:56pm

Catégories : #Unités militaires

La 6e brigade légère blindée.

La 6e brigade légère blindée (6e BLB) a été créée à Nîmes le 1er juillet 1999. Subordonnée à la 3e division créée à Marseille en 2016, elle est une des six brigades interarmes de l’armée de Terre. Grande unité amphibie, stationnée à proximité des ports et aéroports militaires majeures de l’arc méditerranéen, elle a vocation à l’intervention dans un contexte national ou de coalition, en opération extérieure ou sur le territoire national.

La 6e BLB marque par son insigne tout à la fois cette filiation et son implantation à Nîmes. L’écu moderne sur fond rouge est celui de la 2e division blindée ; le gantelet symbolise la force blindée ; la palme évoque la ville de Nîmes.

 

IMPLANTATION.

 

Au côté de son état-major et de sa compagnie de transmission, la 6e BLB compte près de 7.500 légionnaires, marsouins et spahis répartis dans 7 régiments basés sur le front méditerranéen (de Fréjus au Larzac) :

 

  • 4 régiments de la légion étrangère ;
  • 2 régiments des troupes de marine ;
  • un régiment de spahis.

 

Sa préparation opérationnelle est adossée et facilitée par la proximité de ses unités avec des espaces d’entrainement de grande qualité : Canjuers (3e RAMa, 21e RIMa), le camp du Larzac (13e DBLE), le camp de Carpiagne (1er REC), le camp des Garrigues (1er REG, 2e REI).

 

La brigade entretient et développe également des structures d’entrainement plus spécialisées avec le chalet de Beuil pour l’aguerrissement en montagne et le CIECA de Fréjus, pour l’aguerrissement amphibie). Elle est aujourd'hui installée à un carrefour de relations économiques et culturelles qui en fait un nœud stratégique au centre des grands axes nord-sud et est-ouest. C'est à partir de cette « plate-forme » aux grandes capacités autoroutières, aéroportuaires (Istres, Miramas) et portuaires (Toulon) que la 6e BLB s'engage sur n'importe quel théâtre d'opérations avec des préavis très brefs.

 

6e brigade légère blindée

Caserne colonel de Chabrières

59 rue Vincent Faïta

BP 59092 - 30972 Nîmes CEDEX 9

 

ORGANISATION.

 

En 2018, la 6e BLB compte 7.478 militaires d’active, dont 410 officiers, 1650 sous-officiers, et 5.418 militaires du rang. 119 personnels civils de la défense servent également dans ses unités.

La 6e BLB comprend un état-major, une compagnie de commandement et de transmission, un centre de formation initiale militaire et sept régiments :

 

  • Le 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC) de Carpiagne ;
  • Le 1er régiment de spahis (1er RS) de Valence ;
  • Le 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) de Nîmes ;
  • Le 21e régiment d’infanterie de marine (21e RIMa) de Fréjus ;
  • La 13e demi-brigade la légion étrangère (13e DBLE) installée récemment au Larzac.
  • Le 3e régiment d’artillerie de marine (3e RAMa) de Canjuers ;
  • Le 1er régiment étranger de génie (1er REG) de Laudun.

 

La diversité et la personnalité de ses sept régiments et leurs hommes constituent la caractéristique principale et la force de la brigade. Professionnels, hautement spécialisés et polyvalents, ils sont aptes à réagir à la demande dans la configuration voulue. Immédiatement disponibles, soudées sur l'héritage de lointaines et solides traditions et issues d'un passé glorieux, ces troupes de métiers témoignent de l'aptitude opérationnelle à réagir rapidement.

 

La diversité des nationalités force à rechercher la cohésion autour d'une identité commune. Les hommes qui y servent font de la 6e BLB une grande unité parfaitement adaptée au contexte international d'aujourd'hui et de demain.

 

Le dernier engagement extérieur significatif de la 6e BLB a eu lieu en République de Centre-Afrique en 2015 sous les ordres de son commandant de brigade au sein de l’opération SANGARIS. Elle est depuis pleinement engagée sur le territoire national dans le cadre de l’opération SENTINELLE, et sera de nouveau massivement projetée sur les théâtres d’opérations extérieurs en 2018.

 

MISSION - COMPOSITION – MATÉRIEL.

 

Mission 

 

La 6e BLB, c’est :

 

  • Un système d’hommes s’appuyant sur 7.478 combattants expérimentés.
  • Un système d’armes alliant puissance de feu, souplesse, mobilité, spécificité amphibie et numérisation de l’espace de bataille.
  • Un système de forces de première urgence, tous temps, tous climats, modulable qui s’appuie sur une solide expérience de l’engagement outremer et dans un cadre multinational (ONU et OTAN).

 

S’appuyant sur son expérience opérationnelle, la brigade entretient une réelle aptitude à l’action au sein de coalition par une participation régulière aux grands exercices de l’OTAN CITADEL BONUS TRIDENT JAGUAR. Jumelée avec la 2nd US MARDIV (2e division du corps des marines des Etats-Unis), la 6e BLB conduit de nombreuses activités avec l’USMC (United States Marine Corps) en particulier dans le domaine amphibie (BOLD ALLIGATOR).

 

Matériel

 

Les régiments sont équipés à l’image des formations équivalentes de l’armée de Terre :

 

  • Canon CAESAR 155 mm, mortier de 120 mm, MISTRAL.
  • Véhicule de l’avant blindé (VAB), véhicules de haute mobilité (VHM), véhicules blindés de combats d’infanterie (VBCI).
  • Char roue-canon AMX 10 RCR, véhicule blindé léger (VBL).
  • Engins de génie (EGRAP, VAB GEN).

 

S’appuyant sur un système de communication moderne et performant (SICF, SIR, SIT, ATLAS), la 6e BLB dispose d’un poste de commandement numérisé, spécialement préparé à la conception et la conduite des opérations de rupture de milieu entre la mer et la terre. Pionnière de la numérisation de l’espace de bataille, la 6e BLB et ses unités seront parmi les premières à être équipés des matériels de dernière génération du programme SCORPION, offrant à l’armée de Terre l’opportunité de tester et de projeter les premiers GRIFFON (successeur du VAB) et JAGUAR (successeur de l’AMX 10 RCR).

 

 

 

© Armée de Terre – Site Internet – www.defense.gouv.fr

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents