Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


Au 1er RCh : "Ni peur ni trépas" !

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 24 Février 2019, 17:16pm

Catégories : #Unités militaires

Au 1er RCh : "Ni peur ni trépas" !

Histoire.

Le 1er régiment de chasseurs est l’un des plus vieux régiments de France encore en activité. Fondé en 1651 sous le règne de Louis XIV, il regroupe à l’origine des combattants à cheval et à pieds. En 1733, après de nombreuses campagnes en Europe, il prend le nom de « Conti Cavalerie », un nom amené à marquer le régiment pour des siècles.

 

En 1792, le régiment se distingue à la bataille de Valmy. Il participe ensuite aux principales campagnes de l’Empire : Austerlitz, Auerstedt, Wagram, La Moskova et Waterloo. Napoléon, qui arbore souvent une tenue de chasseur, fait d’eux sa garde rapprochée. Il se distingue tout particulièrement à Rocquencourt, le 1er juillet 1815, dernière victoire de l’armée impériale sur les Prussiens. 

 

Lors de la Grande Guerre, les Chasseurs combattent tout d’abord à cheval. Rapidement, la guerre s’enlise et ils quittent leur monture pour rejoindre les tranchées. De la Picardie aux Eparges, en passant par la Somme et le Chemin des dames, ils prouvent leurs valeurs. L’étendard reçoit deux nouvelles inscriptions : « Flandres 1914 » et « Picardie 1918 » ainsi que la fourragère aux couleurs de la Croix de guerre 14-18 et la Croix de guerre avec palme et étoile de bronze.

 

En 1940, au cours de la campagne de France, engagé dans des secteurs où l’ennemi porte son effort, le régiment remplit avec panache toutes les missions qui lui sont confiées. Sa fidélité lui a valu un ordre de félicitation du général d’Humières, ainsi qu’une proposition pour une citation à l’ordre de l’armée. Il est dissous en 1942, lors de l’invasion de la zone libre.

 

Le 1er  régiment de chasseurs est reconstitué en 1945 pour être déployé en Indochine. Embarqués sur M29 Weasel (Crabe) et sur des chars M24 Shaffee, les Chasseurs combattent valeureusement. Seuls éléments de cavalerie engagés à Diên Biên Phu, ils prouvent une fois de plus leur abnégation, le capitaine Hervouët et le lieutenant de Lattre en étant les plus illustres exemples. Au cours de cette guerre, quatre citations à l'ordre de l'armée donnent au régiment le droit d'arborer la fourragère aux couleurs de la Médaille militaire avec olive des T.O.E. (théâtres d’opérations extérieures). 

 

Dissous en mars 1956 à son retour d’Indochine, le 1er régiment de chasseurs est reconstitué en Algérie le 1er septembre 1956. Il y gagne une nouvelle inscription sur son étendard. En 1964, après 18 ans de campagne Outre-mer, il rentre en France et tient garnison à Montbéliard où il restera jusqu’en 1969, date à laquelle il prendra ses quartiers à Phalsbourg jusqu’à sa dissolution. Il est transféré à Thierville-sur-Meuse le 1er janvier 1998, en constituant un groupe d’escadrons au sein du 1er et 2e régiment de chasseurs. Le 1er aout 2009, il reprend l’appellation de 1er régiment de chasseurs.

 

Mission.

Le 1er régiment de chasseurs est engagé sur tout type de théâtres d’opérations. En opérations extérieures, ses véhicules et savoir-faire lui permettent de bénéficier d’une grande mobilité et d’une puissance de feu inégalée grâce aux chars Leclerc et à ses véhicules blindés légers Depuis 1999, les soldats du régiment de Verdun ont participé à 80 OPEX comme au Liban, au Mali et au Tchad, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan ou au Kosovo. Sur le territoire national, le régiment participe régulièrement à l’opération Sentinelle.

 

Organisation.

Le 1er régiment de chasseurs est composé de 900 hommes et femmes et peut déployer près de 60 chars Leclerc et 90 véhicules blindés légers. Dans le cadre de la montée en puissance de la force opérationnelle terrestre, un nouvel escadron a été créé le 15 janvier 2016, portant à six le nombre d’unités élémentaires : 

 

  • 1 escadron de commandement et de logistique ;
  • 3 escadrons de chars ;
  • 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention (ERI).

 

Le 5e escadron est une unité de réserve qui regroupe environ 150 cadres et militaires du rang de réserve employés en renfort des unités d’active, en particulier dans le cadre des missions intérieures et des manœuvres. 

 

Les matériels.

Régiment de blindés, le « 1er Chasseurs » peut déployer près de 60 chars Leclerc et 90 véhicules blindés légers. Appuyés par des moyens performants comme les porteurs polyvalents logistiques et les véhicules de type postes de commandement (VPC, dérivés du VBCI). Dotés de HK416, de FAMAS, de MILAN et de matériels de vision thermique et nocturne, les Chasseurs sont aptes à tout type d’engagement.

 

 

 

 

© Armée de Terre – Site Internet – www.defense.gouv.fr

Crédit photo : Armée de Terre.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents