Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


La BSPP : le 2e Groupement d’Incendie et de Secours (GIS).

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 28 Septembre 2019, 15:31pm

Catégories : #Unités militaires

La caserne Masséna.

La caserne Masséna.

Avec cet article, la Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris continue la découverte des unités de la BSPP.

 

 

Le deuxième groupement d’incendie et de secours (2GIS) défend le sud-est de Paris et le département du Val-de-Marne (poste de commandement : Masséna).

 

Avec 1 600 hommes et femmes, il protège tout ou partie de 12 arrondissements parisiens, 44 des 47 communes du Val- de-Marne, 2 des 40 communes de la Seine-Saint-Denis, ainsi que la zone aéroportuaire d’Orly. Il défend environ 2 millions d’habitants, soit 33 % de la population de la zone de la BSPP et 3 % de la population française.

 

Pour assurer ses missions, le groupement compte 24 centres de secours, dont 8 postes de commandement, et une compagnie de commandement et de logistique située à l’état-major Masséna (caserne située au 37 du boulevard Masséna dans le 13e arrondissement de Paris).

 

Chiffres.

 

  • Nombre de sapeurs-pompiers : 1 600.
  • Nombre de centres de secours : 24.
  • Population : 2 millions d’habitants.
  • Interventions : 131 224.

 

Perspectives.

 

Avec le développement du Grand Paris, le secteur va poursuivre sa mutation, notamment dans le domaine des transports (réalisation du tramway Orly-Évry, construction d’une gare TGV (aéroport d’Orly vers 2020). De plus, le projet majeur du Grand Paris Express impactera le secteur à travers la construction de la ligne 15 et le prolongement de la ligne 14 jusqu’à l’aéroport d’Orly. Un pôle de développement majeur, dans les domaines de la santé, de la pharmacie et des biotechnologies, devrait également voir le jour dans le Val- de-Marne. Cette évolution entraînera une augmentation de la population de 265 000 personnes environ d’ici 2030. Ces développements seront conséquents sur la physionomie de la banlieue et sur le Sud-Est parisien.

 

Risques particuliers.

 

  • Risque culturel et patrimonial (Louvre, Beaubourg, bibliothèque François-Mitterrand...) ;
  • Risque d’État (Palais de Justice, préfecture du Val-de-Marne, Marché d’intérêt national...) ;
  • Risques liés aux transports routiers, ferroviaires, aériens et fluviaux de la Seine et de la Marne ;
  • Risques de feux de forêt en limite du département.

 

 

Droits : site de la BSPP : www.pompiersparis.fr

Crédit photographique : site Internet Le Renard parisien.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents