Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


Le 40e régiment de transmissions : « Qui me regarde, s’incline ».

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 14 Septembre 2019, 16:58pm

Catégories : #Unités militaires

Le 40e régiment de transmissions : « Qui me regarde, s’incline ».

Le 40e régiment de transmissions (40eRT) de Thionville appartient à la brigade de transmissions et d’appui au commandement (BTAC) de Douai. Il propose de nombreuses spécialités liées aux systèmes d’information et de communication (SIC), et des emplois dans l’aide au déploiement des postes de commandement. Le 40e RT est soutenu par la base de défense de Metz.

 

Le 1er novembre 1969, le 40e RT est créé au quartier Turenne à Neustadt (RFA) et reçoit son drapeau. En 1972 il déménage à Sarrebourg en Moselle. En 1984, il s’installe dans la garnison de Thionville et y occupe depuis le quartier Jeanne d’Arc et le quartier Guyon-Gellin à Hettange-Grande.

Sa devise est : « Qui me regarde s'incline ».

 

IMPLANTATION.

En bordure de Moselle, la ville de Thionville est située à 30km au nord de Metz. Sa situation géographique, à proximité des frontières allemandes, luxembourgeoises et belges lui offre un atout important. La localisation du régiment au cœur de la ville favorise l’intégration de son personnel et l’accueil des familles. La gare SNCF est desservie par le TGV (1h45 de Paris).

40erégiment de transmissions

Quartier Jeanne d'Arc

BP 70328

57126 Thionville CEDEX

 

MISSION – COMPOSITION – MATÉRIEL.

 

Opérations multinationales :

  • Fournir les moyens SIC d’un PC de niveau 1 (type corps de réaction rapide France), armer les SIC de l’entrée de théâtre (OTAN et spécial France),
  • Déployer un groupement de transmissions dans un cadre interallié ou non, aux ordres de son chef de corps.

 

Composition.

  • 1 compagnie de commandement et de logistique (CCL),
  • 6 compagnies SIC,
  • 1 unité d'infanterie de réserve (UIR).

 

Matériel

Le 40eRT dispose du matériel de transmission de haute technologie le plus moderne tel que :

 

  • le réseau de zone RITA,
  • des moyens radios, de portée tactique (PR4G) à des moyens de couverture mondiale (CARTHAGE),
  • des stations satellitaires de différents débits (SYRACUSE, INMARSAT...),
  • les moyens de déployer des postes de commandement : abri modulaires de poste de commandement (AMPC), les groupes électrogènes associés et la desserte énergie,
  • tous les équipements pour monter des réseaux informatiques et conduire les opérations, de classifications différentes, français ou OTAN, incluant des moyens de chiffrement, des murs d’image, des moyens de visioconférence et des logiciels spécialisés comme le système d’information de commandement des forces (SICF),
  • des réseaux de téléphonie claire et chiffrée.

 

La plupart des véhicules sont des camions équipés de shelters de transmissions (GBC ou TRM 2000), ou de remorques (SHERPA), sans oublier quelques véhicules de l'avant blindé (VAB) et plusieurs véhicules légers tous terrains de type Peugeot P4.

 

FORMATION – EMPLOIS.

 

EVAT

  • Formation générale initiale (FGI) : 12 semaines pour apprendre les fondamentaux du métier de militaire, au centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM) de Dieuze,
  • Formation de spécialité initiale dans l’une des filières suivantes : installation, desserte et aide aux usagers (IDA), emploi des réseaux mobiles (ERM), emploi des réseaux de zone (ERZ), emploi des réseaux satellitaires (ERS). Formation dispensée au sein d’une plate-forme d’instruction spécialisée au régiment ou dans un autre régiment de transmissions,
  • Formation à la conduite militaire VL, PL, SPL ou TC en fonction du poste.

 

Sous-officiers

À l'issue de la formation militaire à Saint-Maixent, les sous-officiers suivent leur stage de spécialisation à l’école des transmissions (ETRS) de Cesson-Sévigné. Une fois affectés au régiment, ils occupent un premier emploi de chef de station satellitaire ou de transmissions.

 

Officiers

À l'issue de la formation en écoles militaires (Polytechnique, ESCC) complétée ensuite d'une année à l'ETRS, ils rejoignent le régiment pour occuper un poste de chef de section. Chacun commande de 20 à 40 personnes.

 

 

 

© Armée de Terre – Site Internet – www.defense.gouv.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents