Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris - Actualités du Gouverneur : https://www.facebook.com/GouvmiliParis


Les Conférences de la RC : thème du mardi 15 octobre 2019.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 13 Octobre 2019, 16:42pm

Catégories : #Conférences RC

14 juillet 2019 : le tableau final.

14 juillet 2019 : le tableau final.

La prochaine conférence mensuelle de la Réserve Citoyenne, réservée aux réservistes citoyens Ile de France Terre, se tiendra le mardi 15 octobre 2019 dans les Salons du Gouverneur Militaire de Paris et sera suivi d’un buffet.

 

L’accueil se fera à partir de 18h30 et la séance débutera à 19h00. Attention, toute personne arrivant après 19h45 ne pourra pas assister à la conférence. Le thème sera : « La fête nationale du 14 juillet : une exception français à forte charge symbolique ».

 

Cette conférence sera présentée par M. le lieutenant-colonel (R) Christian Benoît de la Société des amis du Musée de l’Armée (SAMA).

 

Les inscriptions se font via les voies habituelles.

 

Le 14 juillet.

Le 14 juillet 1790 se déroule la Fête de la Fédération. C’est l’un des nombreuses fêtes révolutionnaires.

La « fête de la fondation de la République » est célébrée le 1er vendémiaire de chaque année (22, 23 ou 24 septembre), de 1793 jusqu'en 1803. On cesse alors de célébrer la Saint-Louis en l'honneur du roi. Le décret du 19 février 1806 institue la Saint-Napoléon, le 15 août alors que le 14 juillet, fête subversive, n'est plus commémoré de 1804 à 1848, autrement que dans des célébrations clandestines. En 1849, une fête nationale est célébrée le 4 mai, jour anniversaire de la proclamation ou ratification de la République par l’Assemblée nationale constituante.

 

À partir de 1852, Napoléon III restaure la Saint-Napoléon. À la suite de la Guerre franco-allemande de 1870, la fête nationale tend à commémorer une nation amputée de l'Alsace-Lorraine, la Troisième république préparant ainsi les esprits à un désir de revanche et pour ce faire à exalter l'armée de la nation lors d'un défilé militaire.

 

En 1878, une fête nationale a lieu le 30 juin, pendant l’Exposition universelle. Elle est immortalisée par plusieurs toiles de Claude Monet (La Rue Montorgueil à Paris ; Fête du 30 juin 1878) et d’Edouard Manet (La Rue Mosnier aux drapeaux).

 

En 1879, la Troisième république naissante cherche une date pour servir de support à une fête nationale et républicaine. Après que d'autres dates ont été envisagées, le député Benjamin Raspail dépose le 21 mai 1880 une proposition de loi tendant à adopter le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle. Si le 14 juillet 1789 (prise de la Bastille) est jugé par certains parlementaires comme une journée trop sanglante, la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790, elle, permet d'atteindre un consensus. Cette date « à double acception » permet d'unir tous les républicains.

 

La loi, signée par 64 députés, est adoptée par l’Assemblée le 8 juin et par le Sénat le 29 juin. Elle est promulguée le et précise simplement que « La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle », sans indiquer quel est l'évènement ainsi commémoré.

 

 

Sources et droits :

 

Site internet de l’Elysées.

Encyclopédie Wikipédia.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents