Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


In memoriam : Romain Chomel de Jarnieu, Alexandre Protin, Antoine Serre, Valentin Duval.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 30 Novembre 2019, 18:36pm

Catégories : #Communiqués

De gauche à droite : capitaine Romain Chomel de Jarnieu, maréchal des logis Valentin Duval, maréchal des logis Antoine Serre, maréchal des logis-chef Alexandre Protin.

De gauche à droite : capitaine Romain Chomel de Jarnieu, maréchal des logis Valentin Duval, maréchal des logis Antoine Serre, maréchal des logis-chef Alexandre Protin.

Capitaine Romain Chomel de Jarnieu.

 

Né le 27 juin 1985 à La Roche-sur-Yon, le capitaine Romain CHOMEL de JARNIEU s’engage dans la réserve le 11 juin 2012 pour servir au 2e régiment de Hussards.

 

Il signe ensuite un contrat initial au titre de l’armée de Terre en qualité d’élève officier sous contrat encadrement pour une durée d’un an pour servir aux Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan le 23 septembre 2013. Nommé aspirant à titre temporaire le 1er octobre 2013, il souscrit un contrat en qualité d’officier sous contrat filière encadrement, fonction opérationnelle cavalerie d’une durée de dix ans le 1er mai 2014 et rejoint le 4e régiment de chasseurs le 7 avril 2014.

 

Nommé sous-lieutenant le 1er mai 2014, il part à Saumur pour suivre le cycle d’instruction 2014-2015. Il est promu lieutenant le 1er mai 2015. Affecté au 4e régiment de chasseurs le 1er août 2015 en tant que chef de peloton blindé il effectue une première mission Sentinelle au cours de cette année. Il est projeté une première fois au Tchad dans le cadre de l’opération Barkhane en qualité de chef de peloton de reconnaissance et d’intervention au sein du groupement tactique désert Edelweiss du 8 juin au 6 octobre 2016.

 

Moins d’un an plus tard il retrouve l’opération Barkhane au Mali, cette fois, en tant que chef du peloton de reconnaissance et d’intervention au sein du groupement tactique désert blindé Edelweiss du 28 mai au 5 octobre 2017. Il appuie parfaitement son commandant d’unité malgré une menace avérée. Il reçoit une citation sans croix avec étoile de bronze comportant l’attribution de la médaille d’or de la défense nationale pour cette mission.

 

En 2018, il obtient les brevets de chef de détachement haute-montagne « été » et « hiver » puis en 2019 celui de chef d’équipe de groupement commando montagne. Il est promu au grade de capitaine le 1er mai 2019.

 

Il est officier traitant au bureau opérations instruction en 2019 lorsqu’il est désigné une nouvelle fois pour partir au Mali le 26 septembre 2019 en tant que chef d’équipe commando.

 

Le lundi 25 novembre 2019, il est mort en opération lors d’une action visant un groupe armé terroriste au sud d’In Delimane dans le Liptako au Mali. Il était décoré de la médaille de la défense nationale, de la médaille de protection du territoire ainsi que de la médaille d’outre-mer avec agrafe « Sahel ». Il s’était également vu remettre une lettre de félicitations à l’ordre du régiment. Le capitaine Romain CHOMEL de JARNIEU était célibataire et sans enfant. Il est mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission au sein de l’opération Barkhane.

 

Maréchal des logis Valentin Duval.

 

Né le 8 février 1995 à Rouen, le maréchal des logis Valentin DUVAL a accompli toute sa carrière au sein du 4e régiment de chasseurs.

 

Le 6 mai 2014, il souscrit un contrat d’engagement en qualité d’engagé volontaire de l’armée de Terre au 4e régiment de chasseurs. Lors de sa formation initiale, il se distingue par sa rigueur et son très bon état d’esprit.

 

Il est élevé à la distinction de 1ère classe le 7 novembre 2014, puis il est promu caporal le 1er décembre 2016. Employé en tant qu’opérateur réseaux mobiles, il réussit tous ses stages en terminant major de sa promotion. Il intègre l’École militaire de haute montagne, de la section d’éclaireurs de montagne 80, par la voie semi-directe et est nommé maréchal des logis le 11 décembre 2017. Son grand professionnalisme, sa motivation pour le métier des armes et son amour pour la montagne lui permettent de réussir et d’intégrer le groupement commando montagne du 4e régiment de chasseurs.

 

Il effectue deux missions au Mali de mai à octobre 2016 puis de juin à septembre 2017 en qualité de technicien graphiste où ses compétences en transmissions font de lui un élément indispensable pour son unité. Il est engagé pour la 3e fois au Mali à compter du 26 septembre 2019, au sein du groupement tactique désert aérocombat, dans le cadre de l’opération Barkhane en qualité de chef de cellule radio.

 

Le lundi 25 novembre 2019, il est mort en opération lors d’une action visant un groupe armé terroriste au sud d’In Delimane dans le Liptako au Mali. Le maréchal des logis Valentin DUVAL était décoré de la médaille de la défense nationale échelon bronze avec agrafe arme blindée et cavalerie et de la médaille d’outre-mer avec agrafe en vermeil SAHEL. Agé de 24 ans, le maréchal des logis Valentin DUVAL était célibataire, sans enfant. Il est mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission au sein de l’opération Barkhane.

 

Maréchal des logis Antoine Serre.

 

Né le 19 septembre 1997 à Riom, Antoine SERRE s’engage au titre de l’école militaire de haute montagne à Chamonix le 1er septembre 2015. Nommé maréchal des logis le 1er janvier 2016, il choisit le 4e régiment de chasseurs de Gap, où il s’impose par son dynamisme, son exemplarité et son engagement au quotidien.

 

Son grand professionnalisme, sa motivation pour le métier des armes et son amour pour la montagne lui permettent de réussir ses différents stages et d’intégrer le groupement commando montagne du 4e régiment de chasseurs. Volontaire et réactif, il effectue deux missions au Mali de juin à septembre 2017 en qualité de chef de patrouille MILAN puis de septembre 2018 à janvier 2019 en tant qu’équipier commando. Engagé pour la 3e fois au Mali, à compter du 26 septembre 2019, au sein du groupement tactique désert aérocombat, dans le cadre de l’opération Barkhane en qualité secouriste au combat de 2e niveau, sa rigueur et son enthousiasme pour les missions lui permettent d’être un élément moteur parmi ses pairs.

 

Le lundi 25 novembre 2019, il est mort en opération lors d’une action visant un groupe armé terroriste au sud d’In Delimane dans le Liptako au Mali. Le maréchal des logis Antoine SERRE était décoré de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze, de la médaille de la défense nationale échelon bronze (agrafes arme blindée et cavalerie et missions d’opérations extérieures) et de la médaille d’outre-mer avec agrafe de vermeil (agrafe SAHEL). Il a également été cité à l’ordre du régiment. Agé de 22 ans, le maréchal des logis Antoine SERRE, était pacsé, sans enfants. Il est mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission au sein de l’opération Barkhane.

 

Maréchal des logis-chef Alexandre Protin.

 

Né le 30 septembre 1986 à Charleville-Mézières, le maréchal des logis-chef Alexandre PROTIN a accompli toute sa carrière au sein du 4e régiment de chasseurs.

 

Le 5 novembre 2009, il souscrit un contrat d’engagement en qualité d’engagé volontaire de l’armée de Terre au titre du 4e régiment de chasseurs. Lors de sa formation initiale, il se distingue par sa rigueur et son enthousiasme au quotidien. Il est élevé à la distinction de 1ère classe le 1er juin 2010, puis il est promu brigadier le 1er décembre 2011. Employé en tant que tireur anti-char moyenne portée, recherchant les responsabilités, il seconde son chef de groupe avec efficacité.

 

Il intègre l’École des sous-officiers de Saint-Maixent par la voie semi-directe et est nommé maréchal des logis le 1er janvier 2014. Il est promu maréchal des logis-chef le 1er mai 2019. Il effectue une mission de courte durée en République de Côte d’Ivoire d’octobre 2011 à avril 2012 ainsi que deux missions au Mali de mai à septembre 2016 puis de novembre 2018 à janvier 2019. Occupant le poste d’équipier commando il se distingue par un état d’esprit irréprochable. Il est engagé pour la 3e fois au Mali à compter du 26 septembre 2019, au sein du groupement tactique désert aérocombat, dans le cadre de l’opération Barkhane en qualité de tireur Minimi.

 

Le lundi 25 novembre 2019, il est mort en opération lors d’une action visant un groupe armé terroriste au sud d’In Delimane dans le Liptako au Mali. Le maréchal des logis-chef Alexandre PROTIN était décoré de la médaille de la défense nationale échelon argent avec agrafe « arme blindée et cavalerie », de la médaille d’outre-mer avec agrafe en vermeil « Sahel », de la médaille de la protection du territoire Sentinelle, de la croix du combattant et de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze. Agé de 33 ans, le maréchal des logis-chef Alexandre PROTIN était en concubinage, sans enfant. Il est mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission au sein de l’opération Barkhane.

 

 

 

 

 

 

Sources et droits photographiques : Ministère des Armées.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents