Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


4e RCh : « Toujours prêt, toujours volontaire ».

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 5 Janvier 2020, 16:23pm

Catégories : #Unités militaires

4e RCh : « Toujours prêt, toujours volontaire ».

« Toujours prêt, toujours volontaire », le 4e régiment de chasseurs (4e RCh) de Gap est le régiment de cavalerie blindée de la 27e brigade d’infanterie de montagne (27e BIM).

 

Historique.

 

Créé en 1779 à partir des volontaires de Clermont-Prince, eux-mêmes levés en 1758 par Louis de Bourbon-Condé, prince de Clermont, le 4e Régiment de chasseurs participe aux campagnes de la révolution et de l’Empire jusqu’en 1815. Sous le second Empire, il participe à la campagne d’Italie.

 

Le régiment s’illustre dans les batailles de l’Artois et de l’Aisne de 1915 à 1918. En 1940, il perd les trois quarts de ses effectifs en tenant tête au déferlement des panzers allemands. Le général de Lattre de Tassigny dit d’eux à cette occasion : « Ils se sont conduits en héros ». Reformé en 1951, il sert en Tunisie et en Algérie où il affirme son audace et sa ténacité.

 

Son étendard renferme en ses plis le nom de batailles où les chasseurs se sont glorieusement illustrés : Biberach (1796), la Moskowa (1812), Magenta et Solferino (1859), Artois (1915), Aisne (1918) et AFN (1952-1962). Il porte également de nombreuses décorations comme la médaille d’or de la ville de Milan en 1859 (guerre d’Italie), la croix de guerre 1914-1918 et la croix de la valeur militaire avec palme reçue en 2012 pour son action en Afghanistan.

 

Le régiment conserve depuis 1970 l’étendard du 4e Régiment de chasseurs d’Afrique (RCA) dont il porte la fourragère et c’est à ce titre qu’il est jumelé avec le Light Dragoons, qui participa à ses côtés à la fameuse charge de Balaklava en 1854 (Crimée). Depuis 1983, le 4e Régiment de chasseurs est localisé à Gap.

 

Implantation.

 

Le 4e RCh est situé sur une colline à la sortie sud de la ville de Gap. Préfecture des Hautes-Alpes (05), Gap (40 000 habitants) bénéficie d’un climat méditerranéen tempéré par son altitude (750 m). Sa position géographique idéale la place au carrefour des grandes routes touristiques des Alpes.

 

4e régiment de chasseurs - Quartier Général Guillaume

BP 158 - 05014 Gap CEDEX

 

Mission - Composition – Matériel.

 

Mission.

 

Le 4e Régiment de chasseurs est l’unique régiment de cavalerie de la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne dont il constitue le fer de lance. Il se caractérise par sa capacité à s’engager sur tous les théâtres d’opération, face à tout type de menaces. Doté d’une grande puissance de feu, il peut opérer sur les avants de la brigade et couvrir de larges espaces pour déceler et détruire ses adversaires. Le 4e RCh entretient des capacités uniques, combinant les savoir-faire de la cavalerie à la rusticité et à la technique des troupes de montagne. Cette spécificité montagne le prédispose à combattre dans des conditions climatiques rudes et sur des terrains escarpés.

 

Son rôle est donc de :

 

  • combattre en combinant les mouvements rapides et les feux puissants, variés et précis,
  • renseigner, notamment sur les intentions de l’adversaire,
  • contrôler de vastes zones.

 

Ces dix dernières années, le régiment a connu un contrat opérationnel sans précédent. Il bénéficie ainsi d’une expérience exceptionnelle puisqu’il a été engagé pendant 4 hivers successifs en vallée de Kapisa (Afghanistan) de 2008 à 2012. Il a notamment participé à la bataille d’Alasay en 2009. Il a ensuite été engagé en République de Centrafrique en 2014 à la tête du GTIA de Boissieu, participant à la conquête des zones rebelles, à l’Est et au Nord du pays. Il y a notamment conduit la bataille de Batangafo en août 2014. Il a participé cette même année à l’opération Serval au Mali. Durant les étés 2016, 2017 et 2019, le régiment a été massivement projeté au Sahel où il a pris le commandement du GTD Edelweiss.

 

Composition.

 

  • 3 escadrons de combat blindés.
  • 1 escadron de reconnaissance et d’intervention anti-char.
  • 1 escadron de commandement et de logistique.
  • 1 escadron de réserve.

 

Matériel.

 

Le régiment est équipé d’AMX 10 RC revalorisés armés d’un canon de 105, d’ERC armés d’un canon de 90, de véhicules blindés légers (VBL) armés de mitrailleuse 12,7, de MILAN ou de mitrailleuse 7,62 et de véhicules de l’avant blindés (VAB). Il est aussi doté de différents moyens de transports de troupes, dont des véhicules articulés chenillés (VAC) des motos neige, et des véhicules de dépannage.

 

Formation.

 

Dès leur arrivée au corps, les militaires du rang suivent une formation générale de 14 semaines au sein du centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM) de la 27e BIM, situé dans l’enceinte même du 4e RCh. Ils poursuivent avec une formation de spécialiste spécifique à l’emploi occupé au sein du régiment.

 

Ils suivent également une formation initiale en montagne sanctionnée par l’obtention du brevet d’alpiniste et de skieur militaire (BASM).

 

Emploi.

 

  • Officiers : fonction de commandement et de responsabilité. Ex : chef de peloton de combat, conseiller juridique, responsable de l’instruction, chargé de communication...
  • Sous-officiers : poste d’encadrement et de gestionnaire. Ex : chef d’engin blindé, expert montagne, chef d’atelier de maintenance mécanique, gestionnaire de ressources humaines, instructeur tir…
  • Militaires du rang : spécialiste dans les unités combattantes ou dans des unités de soutien. Ex : pilote AMX 10RCR, tireur Milan, commando montagne, auxiliaire sanitaire, secrétaire, moniteur de sport, armurier, mécanicien, cuisinier…

 

 

 

 

 

© Armée de Terre – Site Internet – www.defense.gouv.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents