Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


La capitulation du Troisième Reich.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 7 Mai 2020, 15:18pm

Catégories : #Mémoire

La capitulation du Troisième Reich.

La capitulation du Troisième Reich s’est déroulée en deux temps : une première version a été signée à Reims le 7 mai 1945 à 2h41 ; à la demande de l’Union Soviétique, elle est signée une second fois, à Berlin le 8 mai 1945 à 23h00. A cette heure-là, il était 1h00 du matin à Moscou, qui a donc pris la date du 9 mai comme jour de commémoration.

Texte de la capitulation allemande du 8 mai 1945.

 

acte de capitulation militaire

1. Nous, soussignés, agissant au nom du Haut Commandement allemand, déclarons par la présente que nous présentons la reddition sans condition, au commandant en chef de la Force expéditionnaire alliée et simultanément au Haut Commandement suprême de l'Armée rouge, de toutes les forces terrestres, navales et aériennes qui sont à ce jour sous contrôle allemand.

2. Le Haut Commandement allemand transmettra immédiatement l'ordre, à toutes les autorités militaires terrestres, navales et aériennes allemandes et à toutes les forces sous contrôle allemand, de cesser leurs actions de combat à 23 h 1 de l’Europe centrale le , de rester sur les positions qu'elles occupaient à ce moment et de se désarmer complètement, remettant leurs armes et équipements aux commandants alliés ou aux officiers locaux désignés par les représentants des commandements suprêmes alliés. Aucun bateau, navire ou avion ne doit être sabordé, ou aucun dommage ne doit être fait à leur coque, machines ou équipement, ainsi qu'aux machines de toutes sortes, aux armements, appareils et à tous les moyens techniques permettant la poursuite de la guerre en général.

3. Le Haut Commandement allemand transmettra immédiatement aux commandants concernés tous nouveaux ordres publiés par le commandant en chef de la Force expéditionnaire alliée et par le Commandement suprême de l'Armée rouge, et il s'assurera de leur bonne exécution.

4. Cet acte de reddition militaire ne tient pas compte de tout éventuel nouvel acte de reddition général imposé par les Nations unies ou en leur nom et applicable à l'ALLEMAGNE et aux forces armées allemandes dans leur ensemble, lequel nouvel acte remplacera le précédent.

5. Si le Haut Commandement allemand ou toute force sous son contrôle n’agissaient pas selon les termes de cet acte de reddition, le commandant en chef de la Force Expéditionnaire Alliée et le Haut Commandement suprême de l'Armée rouge exerceraient toutes actions punitives ou autres comme ils le jugeraient opportun.

6. Le présent acte est établi en anglais, russe et allemand. Seuls les textes anglais et russe font foi.

Signé à Berlin, le .

 

Keitel

Von Friedeburg

Stumpff

Pour le Haut Commandement allemand

En présence de :

Air chief marshal A. W. Tedder

Au nom du Haut Commandement suprême de la Force expéditionnaire alliée

G. Joukov

Au nom du Haut Commandement suprême de l’Armée rouge

A la signature étaient également présents comme témoins :

J. de Lattre de Tassigny

Général commandant en chef la 1ère armée française

Carl Spaatz

Général, commandant des Forces stratégiques aériennes des Etats-Unis

 

 

 

Sources :

 

  • Encyclopédie Wikipédia.
  • Traduction française du texte original en anglais.
  • Crédit photographique : journal Regards, 15 mai 1945.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents