Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


Le COMLE.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 15 Octobre 2020, 20:08pm

Catégories : #Unités militaires

Le COMLE.

Le général commandant la Légion étrangère est directement subordonné au major général de l’armée de Terre (MGAT). 

Il est le conseiller technique du CEMAT pour l’ensemble des questions relatives à la Légion étrangère. Ces prérogatives s’appliquent aux domaines suivants :

  • Le recrutement et la sélection ;
  • La gestion des effectifs et l’administration du personnel ;
  • La formation et l’instruction ;
  • La protection et la sécurité du personnel servant à titre étranger ;
  • Le moral, le patrimoine et les traditions ;
  • L’action sociale et la solidarité.

Les militaires à titre étranger ne pouvant pas siéger aux différents conseils de la fonction militaire, le conseil de la Légion étrangère (CLE), créé en 2010, est une instance consultative chargée de fournir au chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) et au général commandant la Légion étrangère les éléments d’appréciation sur la situation générale de la Légion étrangère. Il donne également un avis au CEMAT avant toute décision d’ordre général pouvant avoir un impact sur la Légion étrangère.

Il donne enfin un avis au COM.LE pour les décisions d’ordre particulier portant notamment sur la mise en œuvre des normes et directives dérivant du statut relatif aux personnels servant à titre étranger et sur les conditions particulières du service à titre étranger.

Composé de membres représentant les différentes catégories, il est présidé par le chef d’état-major de l’armée de Terre et le général commandant la Légion étrangère (vice-président). Stationné à Aubagne, le Commandement de la Légion étrangère s’appuie pour son action sur le personnel du 1er Régiment étranger.

Pour accomplir sa mission, le général commandant la Légion étrangère, secondé par un colonel adjoint, dispose d’un état-major articulé en quatre grandes divisions pour chacun des domaines de responsabilité du COM.LE : les ressources humaines, la sécurité, le rayonnement et la solidarité.

En matière d’actions à l’international, l’OGRI en tant que chef de chaîne pourra associer le COM LE à son action et lui déléguer des responsabilités.

 

 

Le général commandant la Légion étrangère.

Né en 1966, à Marseille, le général Denis Mistral, est saint-cyrien et officier de cavalerie de la promotion Lieutenant Tom Morel (87 – 90). Officier de la Légion d’honneur, il est titulaire de la croix de la valeur militaire avec cinq citations. Il est marié et père de trois enfants.

Du 1er août 1991 au 31 juillet 1993, il est affecté au 3e régiment de Cuirassiers à Chenevières. Il effectue une mission en ex-Yougoslavie, à la tête d’une section d’appelés du contingent.

Le 1er août 1993, il est affecté au 1er régiment étranger de cavalerie, à Orange, comme chef de peloton puis comme officier adjoint et effectue une mission à Sarajevo. Du 26 juillet 1996 au 27 juillet 1998, il commande le 1er escadron du 1er régiment étranger de cavalerie (REC). Durant ce temps de commandement, il effectue une mission à Mayotte.

Du 1er août 1998 au 31 juillet 2002, il est affecté à l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active (ENSOA), comme adjoint en bataillon d’élèves, puis comme chef de cellule évaluation examens. Il est stagiaire du cours supérieur d’état-major de janvier à juin 2002.

Du 1er août 2002 au 31 juillet 2003, il suit la scolarité du Joint Services Command and Staff College à Shrivenham en Grande-Bretagne. Du 1er août 2003 au 31 juillet 2005, il est nommé chef du bureau opérations et instruction du 1er REC. Il effectue deux missions en République de Côte d’Ivoire, comme chef de groupement tactique puis comme chef des opérations du groupement tactique interarmes n°2. Du 1er août 2005 au 1er août 2007, il sert à l’état-major de l’armée de Terre, comme chef de section à l’état-major opérationnel Terre. Puis, il est rédacteur au bureau « plans » jusqu’à l’été 2008, date à laquelle il prend la fonction d’assistant militaire au général Major Général de l’armée de Terre.

De juillet 2009 à juillet 2011, il commande le 4e régiment étranger, à Castelnaudary.

Il quitte le régiment pour rejoindre la 61e session du CHEM et la 64e session de l’IHEDN, jusqu’en juin 2012. De juillet 2012 à juin 2014, il occupe la fonction de secrétaire général de l’état-major au commandement de la Force Terrestre, à Lille. Début 2013, il effectue une mission au Mali en tant que colonel adjoint de la brigade Serval. De juin 2014 à juillet 2015, il est de nouveau engagé dans l’opération Serval, puis Barkhane, comme représentant du COMANFOR pour le partenariat élargi. En août 2015, il rejoint la division emploi des forces de l’état-major des armées, comme chef de bureau emploi 1.

Nommé général de brigade le 1er août 2017, il prend le commandement des éléments français au Sénégal et de la Base de Défense de Dakar. En août 2018, il est nommé général commandant la Légion étrangère.

 

 

Sources :

Armée de Terre

Légion étrangère

Crédits photographiques : Europe 1 et armée de Terre.

 

Le COMLE.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents