Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris - Actualités du Gouverneur : https://www.facebook.com/GouvmiliParis


Le 519e GTM.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 3 Décembre 2021, 21:33pm

Catégories : #Unités militaires

Le 519e GTM.

Subordonné au commandement de la logistique des forces (COM LOG) de Lille, le 519e régiment du train (519e RT) est un organisme à vocation interarmées-Terre (OVIA-T). Unité d’appui à la projection et de soutien aux ravitaillements par voie maritime des armées, il confère à la France la capacité d’entrer en premier sur un théâtre d’opération par la mer.

 

MISSIONS.

En vue de permettre le déploiement d’une force et d’assurer le ravitaillement par voie maritime, le 519e régiment du train a pour mission principale d’armer la structure de commandement et les capacités d’action tactique d’un sea port of debarkation (SPOD) de classe OTAN. Il arme également la composante transbordement maritime dans le cadre d’un engagement national ou multinational.

Les missions du 519e groupe de transit maritime sont :

  • D’assurer les opérations portuaires et de manutention à bord des navires, sur les quais ou en rade ;
  • D’assurer les opérations de transit maritime de bout en bout ;
  • D’assurer le convoyage des cargaisons à bord des navires civils et militaires ;
  • D’assurer les opérations de manutention de ressources et de vecteurs sur tout type de navire ;
  • De contrôler la conformité des déclarations douanières et de dangereux.

Le 519e RT a participé aux opérations majeures depuis la Seconde Guerre mondiale : Irak, Cambodge, Somalie, Ex-Yougoslavie, Libye, Afghanistan, projection maritime de l’opération Serval entre Toulon et Dakar, intervention aux Antilles suite au passage du cyclone IRMA.

Dans le monde, outre le 519e GTM, seules les armées américaines et britanniques partagent l’aptitude au commandement et à l’activation d’une entrée maritime de théâtre, quelles que soient leur configuration et leurs caractéristiques.

 

HISTOIRE.

Le 519e groupe de transit maritime retrouve son ancienne appellation. En effet, le 519 a porté cette dénomination de "régiment du train". Le 519e régiment de train a été créé le 1er avril 1946 à Saïgon au Sud-Vietnam. Il intègre par la suite le peloton amphibie ainsi que la 2e compagnie de transport de Légion étrangère de 1948 à 1949. Le 2e escadron portuaire est aujourd’hui l’héritier des traditions de la 2e compagnie de transport de la légion étrangère et porte fièrement sur son fanion la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures avec étoile d’argent remise après l’attribution d’une citation collective du 9 octobre 1953 pour récompenser son action en Indochine. Il est ensuite dissout en 1953.

Il change plusieurs fois d’appellation entre 1956 et 1961 : 519e bataillon de marche du train (1956), 519e bataillon du train (1956), bataillon du train à pied (1957) et 519e bataillon du train (1961). Il est ensuite dissout à Sissonne en 1962.

Parallèlement, la 311e compagnie de transbordement dotée de matériels amphibies est créée. En 1964, s’en suit la création du 1e bataillon autonome de transit maritime à Cherbourg. Il s’installe ensuite à La Rochelle en 1967. En 1977, le 1er bataillon autonome de transit maritime devient le 519e groupe autonome de transit maritime puis le 519e régiment du train en 1981. Il reçoit son étendant en 1982.

Enfin, il est dissout en 2011 et voit la création de l’actuel 519e groupe de transit maritime à Toulon qui conserve un détachement à La Rochelle.

 

STRUCTURE.

Le régiment est composé de 384 hommes et femmes qui exercent plus de 23 métiers : cariste, portiqueur, acconier, déclarant en douane, grutier, transitaire, convoyeur, gestionnaire conteneurs, arrimeur-sangleur, conducteur VL-PL-SPL-TC, chargé de prévention, secrétaire, informaticien, mécanicien auto, transmetteur, magasiner comptable etc.

Le régiment est divisé en 3 escadrons :

  • Le 1er escadron de transit et de commandement (1er ETC) : escadron interarmées mixte composé à la fois des services régimentaires (état-major, bureau opérations instruction, bureau de la logistique opérationnelle) et des pelotons assurant les fonctions de transit, de transport et de manutention au sein de la plate-forme portuaire de Toulon : un peloton de manutention et de stockage (PMS), un peloton de transport portuaire (PTP) et un peloton opération transit affrétés (POTA). Outre la mission classique dévolue aux services, le 1er ETC est totalement complémentaire du 2e escadron portuaire dans le traitement des navires affrétés ou des bâtiments de la Marine.
  • Le 2e escadron portuaire (2e EP) : escadron opérationnel composé d’un peloton de commandement et de logistique et de quatre pelotons portuaires. Il exécute en priorité des missions d’acconage et de manutention portuaire, qui peuvent être menées principalement à quai en s’appuyant sur une infrastructure portuaire stabilisée ou en rade, si aucun quai n’est disponible. Son action vise à optimiser les opérations d’embarquement ou de débarquement du matériel et des ressources, en métropole ou sur un théâtre, que ce soit en phase de projection, d’entretien des flux ou de désengagement.
  • De plus, il est totalement complémentaire du 1er escadron de transit et de commandement dans le traitement des navires affrétés ou des bâtiments de la marine à l’aide des moyens de manutention et de levage mises à sa disposition ou avec ses moyens propres.
  • Le 3e escadron portuaire (3e EP) : unité de réserve d’appui des régiments professionnels (URARP). Jumelé avec le 2e EP, sa mission consiste également à optimiser les opérations d’embarquement et de débarquement du matériel et des ressources.

 

IMPLANTATION.

Le 519e groupe de transit maritime est basé à Toulon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents