Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Le 5e régiment de dragons.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 15 Avril 2017, 17:15pm

Catégories : #Unités militaires

Le 5e régiment de dragons.

Le 5e régiment de dragons (5e RD) est un régiment de cavalerie à dimension interarmes de la 7e brigade blindée (7e BB).

 

Historique.

Créé en 1668, le régiment Colonel-Général des Dragons a 348 ans. Devenu 5e régiment de dragons, il puise ses lointaines origines dans des régiments de carabins créés en 1621. Sa devise VICTORIA PINGET (« Seule la victoire l’ennoblit ») est héritée de son premier Colonel Général, le duc de Lauzun. Depuis 1668, les dragons du Colonel Général se sont efforcés de se montrer dignes de cette exigeante devise.

 

Sous les rois de France, la Révolution, l’Empire et durant les deux guerres mondiales les dragons du 5 ont été sur tous les fronts : Seneffe en 1674, Lorch en 1707 ou encore Rheinweiler en 1743. A Wattignies en 1793, à Arcole en 1796. Ils participent brillamment aux charges d’Austerlitz et d’Eylau. Lors de la Grande Guerre, les dragons s’illustrent dès la première bataille de la Marne (L’Ourcq 1914). Ils repoussent l’ennemi lors de la deuxième bataille de la Marne en 1918 à Montvoisin et Villesaint.

 

En 1940, l’héroïsme du 5e RD force l’admiration même des Allemands. Fin 1942, le 5 entre dans la Résistance en Bourgogne et participe ainsi les armes à la main à la Libération.

 

Depuis leurs origines mi-cavaliers mi-fantassins, les dragons du 5e RD ont, en 348 ans, remporté autant de victoires sur leurs montures qu’en combats à pied. En 2003, le régiment est dissous au Valdahon. En 2009, son étendard et ses traditions sont confiées au Centre d’entrainement au combat. En 2016 le régiment renaît et devient un régiment de cavalerie à dimension interarmes au sein de la 7e brigade blindée.

 

Implantation.

Régiment de l’Aube, le 5e régiment de dragons est implanté à Mailly le Camp, une commune de l’Aube d’environ 1800 habitants. Profitant de la proximité du camp, le régiment dispose d’un vaste espace et des commodités d’entraînement tout en étant à deux heures de Paris, une heure de Reims et 45 minutes de Troyes.

 

Missions.

Le 5e régiment de dragons remplit trois missions :

  • Engagement opérationnel : Au sein de la 7e brigade blindée, il est engagé sur le territoire national comme en opérations extérieures pour la défense de la France et des Français.
  • Entraînement des forces terrestres : Le régiment arme les forces adverses (FORAD) lors des rotations au CENTAC. Cette mission permet aux régiments entraînés d’être confrontés à un ennemi réaliste et aguerri, elle permet également à nos unités d’avoir un haut niveau d’entraînement.
  • Expérimentation SCORPION : Le régiment participe aux expérimentations tactiques du programme SCORPION, notamment pour les nouveaux systèmes d’information du commandement ou le char Leclerc rénové.

 

Organisation.

A l’horizon 2018, le 5e régiment de dragons comptera un escadron de commandement et de logistique (ECL), trois escadrons blindés, deux compagnies d’infanterie, un escadron de reconnaissance et d’intervention, une compagnie d’appui mixte (génie et artillerie) et un escadron de réserve.

 

Matériels.

Le régiment est équipé des matériels majeurs suivants :

  • Chars Leclerc et VBL pour les trois escadrons blindés.
  • VBCI pour les deux compagnies d’infanterie.
  • VAB GEN et VOA pour la compagnie d’appui mixte génie et artillerie.
  • VBL pour l’escadron de reconnaissance et d’intervention.

 

Emplois.

Par nature interarmes et équipé de matériels modernes, le 5e régiment de dragons propose des emplois dans les armes de la cavalerie, de l’infanterie, de l’artillerie et du génie, mais également dans la maintenance et l’administration.

 

Perspectives.

Dans le cadre du modèle « au contact », le régiment poursuit sa montée en puissance avec la création en septembre 2016 du 2e escadron Leclerc et d’une compagnie mixte génie-artillerie qui ont rejoint le 1er escadron, la 1re compagnie d’infanterie et l’escadron de commandement et de logistique. Trois unités d’active et une de réserve seront encore crées entre l’automne 2016 et 2018. A terme, le régiment comptera près de 1100 dragons.

 

Opérations.

Un escadron Leclerc est projeté depuis septembre aux Emirats arabes unis pour une mission de 4 mois.

 

 

 

Droits : Armée de Terre (texte et photo).

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents