Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris


Le DAAT.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 22 Juillet 2018, 14:42pm

Catégories : #Unités militaires

Le DAAT.

Rattaché au 3e groupement d’hélicoptères légers (3e GHL) en 1987, le peloton avions de l’EMAT est doté de deux CESSNA F-406 « CARAVAN II » initialement dédiés aux missions de remorquage de cible au profit des écoles à feu de l’artillerie sol-air.

 

Historique.

 

Avec l’arrivée de la simulation dans les campagnes de tirs, le peloton avions de l’EMAT se tourne, naturellement, vers des missions en totale adéquation avec les capacités des F-406 : l’aide au commandement. Les deux premiers TBM 700 arrivent en 1995. L’escadrille avions de l’EMAT est ainsi créée. Ces avions, pressurisés (plafond FL300) et dégivrés, capables de traverser la France en 2 heures (280 Kts en croisière) sont alors entièrement dévolus à la mission d’aide au commandement tout temps.

 

A la dissolution du 3e GHL le 30 juin 1998, elle prendra le nom d’escadrille avions de l’armée de terre. En 2007, après vingt ans de service au sein de l’Alat, les F-406 sont retirés du service. L’escadrille avions comptera jusqu’à douze TBM 700 mais avec la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), la flotte passera progressivement à huit. En 2012 le détachement avions de l’armée de Terre (DAAT) est créé. En 2013 les avions ont bénéficié d’une rénovation avionique (Garmin 1000) leur donnant ainsi la capacité RNAV et la possibilité d’effectuer des procédures RNAV/GNSS (LNAV, LNAV/VNAV, LPV).

 

La devise de l’escadrille avions est « Servir tout temps ».

 

Mission.

 

L’activité du détachement est entièrement tournée vers sa mission unique : l’aide au commandement, atteignant en cela un ratio d’emploi proche de celui des unités Alat, déployées en opération extérieure (environ 80 % comme les compagnies civiles). En un peu moins de 20 ans, les avions de Rennes auront réalisé plus de 60.000 heures de vol, au profit de 40.000 passagers. Très en avance dans le domaine de la Navigabilité, cette escadrille a été la première des unités aéronautiques des trois armées (Terre, Air et Mer) à cumuler toutes les conditions réglementaires et légales qui ont fait d’elle une unité réputée « travaillant dans un environnement totalement contrôlé ».

 

Matériel.

 

Constructeur : DAHER (Tarbes)

Premier vol : 14 juillet 1988

Motorisation : Turbopropulseur Pratt & Whitney (Canada PT6A-64 de 700 ch)

Envergure 12,68 m

Longueur 10,65 m

Nombre de places 2 pilotes + 4 passagers

Vitesse de croisière 520 km/h (280 KTS)

Plafond 9 140 m (FL300)

Distance max : 2 400 km (1300 Nm)

 

Implantation.

 

Le DAAT est établi au sud des installations de l’aéroport de Rennes, sur la commune de Saint-Jacques-de-la-Lande et occupe un bâtiment et des hangars rénovés dans le secteur militaire contigu à la zone publique de l’aéroport. Il est soutenu par le groupement de soutien de la base de défense (GSBdD) de Rennes.

Détachement avions de l’armée de terre.

BP 03.

35998 Rennes CEDEX 9.

Tél. : 02 99 35 37 61

 

Subordination organique.

 

Le DAAT est directement subordonné au Commandement de l’aviation légère de l’armée de Terre qui lui fixe son cadre d’emploi et ses missions.

 

Organisation.

 

Le DAAT est organisé autour d’une escadrille unique : l’escadrille avions de l’armée de terre.

 

Effectif.

 

52 personnes : 21 officiers, 17 sous-officiers, 14 engagés volontaires.

Le détachement compte dans ses rangs 17 % de femmes pour une moyenne d’âge globale de 35 ans.

 

 

Sources :

 

 

© Ministère des Armées

Site Internet : www.defense.gouv.fr

Crédit photographique : ECPAD.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents