Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


L'arme blindée cavalerie.

Publié par CDT (RC) Frederic Rignault sur 25 Mai 2015, 18:24pm

Catégories : #Unités militaires

L'arme blindée cavalerie.

L'arme blindée cavalerie (ABC) trouve ses racines dans l'histoire des troupes à cheval. Aujourd'hui l'ABC est l'arme des troupes motorisées et blindées de l'armée de Terre. Ses régiments véhiculent le savoir-être et le savoir-faire du cavalier : audace, intelligence de situation, vitesse d'exécution, panache et fierté de servir. Au cœur du combat interarmes, l'ABC réussit l'équilibre de la tradition et de la modernité.

L'ABC porte en elle un passé glorieux au service de la France de Marignan à Iéna, des premiers engagements de chars à Berry-au-Bac jusqu'à l'épopée de la 2e division blindée (2e DB). Inscrit dans les plis des étendards, ce passé a inspiré les cavaliers d'Indochine, d'Algérie et de tous les théâtres d'opérations extérieures.

L'histoire prestigieuse de l'ABC, partie du patrimoine national et fierté des cavaliers, qu'ils soient chasseurs, cuirassiers, dragons, éclaireurs, hussards, légionnaires, parachutistes ou spahis, a forgé l'esprit particulier de l'arme blindée cavalerie : panache, allant, audace, intrépidité, détermination et goût de l'action, mais également de la réflexion tactique et humaniste. Ces vertus « cavalières », partagées par tous dans une complicité et une fraternité d'équipage, se résument en deux mots : « l'esprit Leclerc ».

Plus que jamais au coeur du combat interarmes, en permettant l'engagement par l'acquisition du renseignement de contact et la sûreté, et en créant la décision dans la manoeuvre, l'ABC investit naturellement l'univers des hautes technologies. Cet équilibre achevé de la tradition et de la modernité est le ciment de sa cohésion et le vecteur de son efficacité au service des armes de la France.

Les formations de l'arme blindée cavalerie :

Le 1er régiment de chasseurs d'Afrique (1er RCA) de Canjuers.

Le 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP) de Tarbes.

Le 1er régiment de spahis (1er RS) de Valence.

Le 1er régiment de chasseurs (1er RCh) de Thierville.

Le 2e régiment de dragons-nucléaire, biologique et chimique (2e RD-NBC) de Fontevraud.

Le 2e régiment de hussards (2e RH) d’Haguenau.

Le 3e régiment de hussards (3e RH) de Metz.

Le 4e régiment de chasseurs (4e RCh) de Gap.

Le 4e régiment de dragons (4e RD) d'Aubagne.

Le 12e régiment de cuirassiers (12e RC) d'Olivet.

Le 13e régiment de dragons parachutistes (13e RDP) de Souge.

Le 501e régiment de chars de combat (501e RCC) de Mourmelon-le-Grand.

L'école de cavalerie (EC) de Saumur.

Droits : Armée de Terre 2012 et crédit photo Sirpa Terre.

Commenter cet article

Archives

Articles récents