Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


La FNACA.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF - CDT Rignault sur 27 Avril 2016, 20:40pm

Catégories : #Associations

La FNACA.

Histoire.

En 1958, Jean-Jacques Servan-Schreiber anime les rencontres de trois associations d’appelés et de rappelés de la guerre d’Algérie de tendance socialiste et d’amicales. Le 21 septembre 1958, sous son impulsion et avec le soutien du Parti communiste, il réunit une centaine d’anciens combattants dont la plupart sont de Tunisie et du Maroc représentant ces associations. Ils se retrouvent à l’hôtel Moderne à Paris pour prendre part au premier congrès qui voit la naissance de la FNAA, présidée par Jean-Jacques Servan-Schreiber (JJSS).

Les buts de la FNAA sont de fédérer tous les regroupements dus à des initiatives variées, sous le signe de l’entraide et de la solidarité. JJSS conclut sa première intervention devant le congrès d’unification : « Dans le respect des convictions intimes de chacun, nous nous attelons maintenant ensemble, non seulement pour la défense des droits légitimes de tous nos camarades, mais pour faire triompher à l’avenir ce que le général Jacques Pâris de Bollardière a appelé « les valeurs morales qui ont fait la grandeur de notre civilisation et de notre Armée » et pour la Paix ».

Le 30 et 31 mars 1963, au 4e congrès national à Noisy-le-Sec est ajouté le « C » de combattant dans le sigle de la FNACA. Les statuts sont modifiés pour mieux marquer la volonté de faire reconnaître le titre de « Combattant » aux deux millions de soldats qui, jusque-là, sont considérés comme ayant participé à des « opérations de police » ou de « maintien de l’Ordre » en Algérie, Maroc et Tunisie. L’article 2 de ses statuts, déposés le 17 juin 1963, stipule que la FNACA « est indépendante à l’égard des Pouvoirs publics et de tout parti politique, groupement philosophique ou religieux ».

Adresse.

Le siège national de la FNACA est situé :37/39 Rue des Gâtines 75020 PARIS (Métro Gambetta) - Téléphone: 01 44 62 86 62 - Fax: 01 47 97 67 53.

Les bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17h30. Le vendredi fermeture à 16h30.

Elle regroupe à ce jour 358.505 adhérents rassemblés dans 3.560 comités locaux ou cantonaux.

Peuvent adhérer tous ceux ayant pris part à la guerre d'Algérie, aux combats du Maroc et de Tunisie, leurs veuves, ascendants et orphelins ainsi que les pupilles de la Nation.

Buts et actions.

  • Défendre les droits matériels et moraux de tous ceux ayant pris part à la guerre d'Algérie et aux combats du Maroc et de Tunisie (1952-1962).
  • Agir en faveur de la Paix en commémorant la date du 19 mars 1962, cessez-le-feu ayant mis fin officiellement à la guerre d'Algérie.

L'action prépondérante de la FNACA a déjà permis :

  • L'obtention de la reconnaissance de la qualité de combattant et l'attribution de la carte du combattant aux anciens d'Afrique du Nord (9 décembre 1974) ainsi que la reconnaissance officielle de la Guerre d'Algérie (18 octobre 1999).
  • L’officialisation du 19 mars 1962 comme Journée Nationale du Souvenir et du Recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc (décret du 6 décembre 2012) , cette journée ni fériée, ni chômée est fixée au 19 mars, jour anniversaire du cessez-le-feu en Algérie.

Les principaux dirigeants nationaux de la FNACA sont :

  • Président National : Guy Darmanin
  • Vice-Président délégué : Michel Sabourdy
  • Secrétaire Général : André Cognard
  • Trésorier National : Jean-Luc Lemant
  • Trésorier National adjoint : Jean Simon,

parmi les dix membres qui constituent le Secrétariat National.

Un Comité National de 136 membres élus à bulletin secret, dirige la Fédération.

Sources :

  • Encyclopédie Larousse et Wikipédia.
  • Site internet de la FNACA.

Commenter cet article

Archives

Articles récents