Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


"La Fayette, nous voilà !" - Concert en la chapelle du Val de Grâce le dimanche 2 avril 2017 - 17h30.

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 27 Mars 2017, 20:22pm

Catégories : #Actualités

Coupole du Val de Grâce - Fresque de Pierre Mignard: "La gloire des Bienheureux".

Coupole du Val de Grâce - Fresque de Pierre Mignard: "La gloire des Bienheureux".

Saison musicale 2017 du Val-de-Grâce

sous le haut patronage du ministre de la défense

 

dimanche 2 avril 2017, 17h30, entrée libre

Lafayette, nous voilà !

 

Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique, en avril 1917.

 

Le 6 avril 1917, à 13 h 18, le Congrès américain vote la guerre par 373 voix contre 50. Le président Wilson proclame alors : "L'Amérique doit donner son sang pour les principes qui l'ont fait naître...".

 

Le 13 juin 1917, 177 Américains, dont le général John Pershing, commandant en chef du corps expéditionnaire, et le lieutenant Patton, débarquent à Boulogne-sur-Mer dans la liesse populaire. Pershing multiplie les rencontres et les présentations officielles durant les semaines qui suivent. Le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, il se recueille sur la tombe du marquis de La Fayette au cimetière de Picpus, à Paris. C'est à cette occasion que le colonel Stanton lance la phrase devenue célèbre : "La Fayette, nous voilà !" qui déchaîne l'enthousiasme de la foule massée aux abords du cimetière.

 

Avec l’aide de la Direction centrale du service de santé des armées, de l'Ecole du Val-de-Grâce, de la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la Défense, des Editions Le Chant du Monde, et la participation du Musée du service de santé des armées, et de l'Aumônerie catholique du Val-de-Grâce :

 

Les troupes américaines débarquent en France ; parmi elles, des compositeurs, des big bands militaires. Jazz et rag-time suivent les troupes…

 

Scott Joplin (1868-1917) Maple Leaf Rag, pour orchestre à cordes. Joplin est décédé quelques jours avant l’entrée en guerre des Etats-Unis. Son œuvre fut diffusée en Europe grâce, notamment, à Reese Europe.

 

James Reese Europe (1880-1919), Castle House Rag. Version pour orchestre à cordes de Bruno Schweyer. Chef de l’orchestre Harlem Hellfighters, du 369ème Régiment d’Infanterie des Etats-Unis, entièrement composé de soldats noirs. Il a contribué à l’introduction du ragtime en Europe.

 

Cole Porter (1891-1964) Anything goes, pour orgue.

 

Aux Etats-Unis, de nombreux succès consacrés aux soldats partis en France

 

Billy Baskette (1884-1949) Good bye Broadway, hello France!, chanson de 1917. Version pour baryton et orchestre à cordes de Bruno Schweyer.

 

Al Piantadosi (1882-1955) I didn’t raise my boy to be a soldier, pour baryton et orgue, chanson de 1915.

 

Richard A. Whiting (1891-1938) Till we meet again. Version pour baryton et orchestre à cordes de Bruno Schweyer. Publiée en 1918, cette chanson devint l’une des plus grosses ventes de tous les temps, avec 11 millions d’exemplaires.

 

Geoffrey O’Hara (1882-1967) K-K-K-Katy, pour baryton et orgue, chanson de 1917.

 

Des compositeurs sont durablement marqués par le conflit…

 

Aaron Copland (1900-1990) Quiet City, pour trompette, cor anglais et cordes.

 

Charles Ives (1874-1954) Adeste Fideles, pour orgue.

 

Samuel Barber (1910-1981) Adagio, pour orchestre à cordes. Cette musique a souvent été associée à des funérailles nationales ou à des événements douloureux dans la vie de certains pays, Etats-Unis en particulier.

 

Michael Fine (né en 1950) To a Distant Star, 1917, April 6, pour trompette et cordes. Cette page a été écrite pour commémorer l’entrée en guerre des Etats-Unis. Création mondiale.

 

 

Guillaume Palissy, baryton

Eric Planté, trompette

Christelle Chaizy, cor anglais

Hervé Désarbre, organiste du Val-de-Grâce

Orchestre à cordes de la Garde républicaine

Lieutenant-colonel Sébastien Billard, direction

 

Eglise Notre-Dame du Val-de-Grâce

1, place Alphonse Laveran, Paris Ve (en face de la rue du Val-de-Grâce, en haut du boulevard Saint-Michel, à la hauteur du 277, rue Saint-Jacques)

RER Port-Royal ou Luxembourg – Bus 38, 83, 91

 

 

 

Hervé Désarbre

CDT (RC) – Groupe Réserve générale

Commenter cet article

Archives

Articles récents