Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris


Bernard Labauge.

Publié par CDT (RC) Frederic Rignault sur 1 Mars 2015, 12:34pm

Catégories : #Portraits

Bernard Labauge
Bernard Labauge

La Réserve citoyenne de l’Île de France est dirigée par le Gouverneur Militaire de Paris (GMP). Les demandes d’agrément lui sont transmises par la Délégation Militaire Départementale, en l’occurrence, celle de l’Essonne, installée sur la Base de Défense de Montlhéry.

Les offres du PEC-MINDEF se destinent à la jeunesse qui éprouve de grandes difficultés pour s’insérer dans la vie active. L’agrément dans la Réserve citoyenne apporte au RLJC, d’une part, une légitimité accrue, du fait de son appartenance au ministère de la Défense et, d’autre part, un champ d’action étendu à l’ensemble du département de rattachement.

Cette extension permet à Bernard Labauge d’étendre et d’intensifier l’action qu’il menait déjà, au titre de Conseiller municipal de la commune de Baulne, 1 325 hab. dans l’Essonne. (Élu en 2001 et réélu en 2008).

En 2002, du fait de son activité dans le monde combattant, au titre de la Guerre d’Algérie, il avait été désigné par le maire de Baulne comme Correspondant défense, lors de la création de cette fonction. Elle est destinée à développer le lien Armées-nation et à promouvoir l’esprit de Défense auprès des concitoyens et notamment de la jeunesse.

À la suite de la première Convention nationale des Correspondants défense, tenue en septembre 2005 à Vincennes et suivant le souhait conjoint du ministère de la Défense et des Anciens combattants, Bernard Labauge s’était porté volontaire auprès de l’ONAC de l’Essonne (Office National des Anciens Combattants), pour participer à la « Bataille pour l’emploi ».

C’est pourquoi, désigné par l’ONAC, il intervient depuis 2006, en tant que « Parrain » à la Mission locale d’Évry, afin d’aider les jeunes qui souhaitent être aidés pour trouver un poste en alternance, afin de reprendre ou de poursuivre des études, ou pour trouver un emploi définitif.

En 2005, Bernard Labauge mettait un terme à l’activité de la Sarl, vouée au marketing et à la communication en milieu industriel (B2B-Business to Business), qu’il avait créée en 1981. De cette activité, il conserve ajourd’hui deux atouts essentiels pour son rôle dans la Réserve citoyenne :

  1. le premier atout, une connaissance concrète du fonctionnement des entreprises (notamment des PME) ;
  2. en second lieu, la pratique du marketing personnel et un réseau de relations utile, tiré de la méthode nécessaire pour trouver (et garder) des clients, lorsque l’on est un consultant indépendant.

Bernard Labauge avait été pendant quatre ans, directeur commercial d’une agence de publicité à Paris, Auparavant, il avait travaillé en tant que chef du service marketing et communication d’une entreprise de 1 600 personnes vouée à l’opto-électronique, dans laquelle il avait commencé comme représentant en matériel photo et cinéma grand public, puis comme technico-commercial d’équipements de mesure sur machines-outils.

À l’origine, Bernard Labauge est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-1958). Un certificat de niveau C du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), obtenu fin 1976 en marketing industriel, lui apportait l’ossature indispensable pour rassembler l’expérience de la première partie de sa vie professionnelle et le courage nécessaire pour créer sa Sarl de conseil, ce qui fut réalisé en janvier 1981.

Parallèlement à sa vie professionnelle, de 1975 à 2005, Bernard Labauge a mené une activité d’intervenant dans l’enseignement commercial supérieur, notamment à l’Istec, une école supérieure de commerce créée en 1961. Au début, il était chargé d’études, avant de prendre la direction du dispositif, une sorte de cabinet d’études au sein de l’école. Ce dispositif devait rassembler, chaque année, plusieurs dizaines de thèmes d’études commerciales et marketing, réelles, confiées par des entreprises.

Il s’agissait de mener à bien ces études, exécutées par les étudiants de l’Istec en groupes de 4 élèves, pendant l’année universitaire, avec le pilotage et sous le contrôle d’une dizaine de consultants/professeurs, chargés d’études. Cet exercice, riche d’expérience pour créer des réseaux et pour savoir comment aller au devant des attentes et des besoins des entreprises, permet notamment de découvrir et de concrétiser des « projets dormants ».

Né en 1934 dans une famille parisienne, dont le père avait fait l’ensemble de sa carrière et pris sa retraite comme directeur de la célèbre Librairie Galignani, rue de Rivoli à Paris, Bernard Labauge a vécu son enfance entouré de livres et élevé dans le respect de la « Chose imprimée ». Il est, de ce fait, resté toute sa vie un grand lecteur.

Il avait été appelé à faire son service militaire de juillet 1959 à octobre 1961 dans l’Arme Blindée et Cavalerie. Affecté d’abord au CIDB de Trèves, pour faire ses classes, il sera envoyé au 24° Régiment de Spahis en Allemagne, puis au 1er Régiment de Spahis en Algérie, en octobre1960, dans un escadron chargé de la surveillance de la ligne Morice, à la frontière algéro-tunisienne. En tant que sous-officier chef de voiture sur EBR Panhard, Bernard Labauge obtiendra la Croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze. Il est titulaire de la Médaille militaire.

Commenter cet article

Archives

Articles récents