Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris

Réserve Citoyenne du Gouverneur militaire de Paris

La RC du Gouverneur sur les réseaux sociaux : Facebook - https://www.facebook.com/reservecitoyennedugmp - Instagram : https://www.instagram.com/reservistes.terre.gmp/ - X : https://twitter.com/RC_GMP - LinkedIn : réserve citoyenne du gouverneur militaire de paris


« Aujourd’hui, vous êtes devenues des passeuses de mémoire ».

Publié par Réserve Citoyenne Armée de Terre IDF sur 4 Mars 2023, 12:43pm

Catégories : #Actualités

« Aujourd’hui, vous êtes devenues des passeuses de mémoire ».

Retour sur l’évènement Res Femina « Grand témoin – Ginette Kolinka » au Pôle rayonnement de l’Armée de la Terre le 28 janvier 2023.

 

Rescapée de la Shoah, Ginette Kolinka a vécu « cet impensable ». C’est pourquoi depuis plus de vingt ans, elle ne cesse d’arpenter inlassablement les écoles, les collèges et les lycées avec une espérance : que ceux qui l’écoutent deviennent à leur tour des passeurs de mémoire. Le 28 janvier dernier, c’est aux membres de Res Femina qu’elle a fait cet honneur dans un lieu exceptionnel : le pôle rayonnement de l’Armée de la Terre (PRAT) où nous avons été accueillies par le lieutenant-colonel Laurent.

 

Partager une « histoire vieille de 78 ans » pour ne jamais oublier

Dans une ambiance solennelle et photographies à l’appui, Ginette Kolinka a retracé ces quelques années qui ont marqué sa vie.

Avec une clarté et une lucidité qui forcent l’admiration, Madame Kolinka a narré son histoire et celle de sa famille donnant ainsi corps à cette page de l’Histoire, dont aucun qualificatif ne parviendra jamais à décrire l’horreur. Cette « histoire vieille de 78 ans », c’est avant tout un témoignage aussi poignant qu’inspirant. Partageant les détails les plus durs mais aussi les plus intimes de ces années, Madame Kolinka est revenue avec une sincérité bouleversante sur les émotions qu’elle éprouvait alors en arrivant à Auschwitz pensant aller dans un camp de travail travailler : « En chemin, j’aperçois des cheminées, l’usine doit être là, je me demande ce qu’il fabrique dedans » ; « ce qui me chiffonne quand même ce sont les barbelés, je me demande ce que c’est ! » « Ma tatoueuse était douée, je suis bien tombée » ; « Tout a été calculé pour nous humilier, on nous a rasé la tête » ; « Le premier soir jamais je n’ai pas pensé que j’allais dormir, mais avec tout ce qui s’était passé, je me suis endormie ».

À son retour des camps, Ginette Kolinka était déterminée à « ne pas casser les pieds à rabâcher la même chose », mais un jour pour rendre service elle a accepté de remplacer un rescapé chargé d’accompagner un groupe d’élèves visiter le camp d’Auschwitz. Depuis ce jour, Ginette Kolinka éveille les consciences, notamment celles des plus jeunes. Pour ne jamais revivre ça, et pour faire revivre « ce que nous [les victimes de la Shoah] avons vécu », Madame Kolinka fait de son auditoire des passeurs de mémoire.

En ce 28 janvier, elle a fait ce privilège aux membres de Res Femina : « Aujourd’hui vous êtes devenues des passeuses de mémoire ». A l’issue de ce témoignage qui restera gravé dans l’esprit et le cœur de ses auditrices, le Chef du Pôle rayonnement de l’Armée de terre a remis une médaille à notre intervenante et à la Présidente de Res Femina, Madame Sylvette Dionisi, qui a eu le plaisir de convier les adhérentes à partager quelques douceurs dans l’un des salons du Pôle rayonnement de l’Armée de la Terre. L’occasion pour Madame Kolinka de prendre « un verre ou même deux » et pour les femmes présentes, notamment les plus jeunes, d’échanger avec cette grande dame dont la force de vie nous a impressionnées.

 

Sylvette DIONISI

Présidente de Res Femina

« Aujourd’hui, vous êtes devenues des passeuses de mémoire ».
« Aujourd’hui, vous êtes devenues des passeuses de mémoire ».
« Aujourd’hui, vous êtes devenues des passeuses de mémoire ».
« Aujourd’hui, vous êtes devenues des passeuses de mémoire ».
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents